Canada : les autorités auraient trouvé un accord avec Google pour indemniser la presse

google

Après plusieurs mois de négociations, le gouvernement du Canada et Google ont conclu un accord pour que le groupe californien verse une compensation aux entreprises de presse du pays en échange de la diffusion de leurs contenus, rapportent plusieurs médias canadiens.

Selon CBC/Radio-Canada et le Globe & Mail, l'accord conclu entre les deux partis verrait Google redistribuer aux médias canadiens environ 100 millions de dollars canadiens (67 millions d'euros), alors que le gouvernement de Justin Trudeau souhaitait obtenir 172 millions. Ottawa mène un bras de fer avec Google et Meta à propos de sa nouvelle "loi sur les nouvelles en ligne", qui doit obliger les géants du numérique à conclure des accords commerciaux avec les médias pour la diffusion de leurs contenus sur les plateformes des deux géants californiens. Sa loi, connue sous l'appellation C-18, doit entrer en vigueur le 19 décembre mais Meta et Google s'y étaient déjà opposées.

Google avait début octobre évoqué un possible blocage des sites d'information sur son moteur de recherche si la loi canadienne n'était pas modifiée. Le groupe californien avait exhorté le gouvernement canadien à apporter des changements législatifs "nécessaires" à cette mesure, en invoquant un processus d'entente avec les médias "inapplicable". L'accord prévoirait ainsi que Google négocie avec un groupe unique qui représenterait l'ensemble des médias, ce qui lui permettrait de limiter les risques d'arbitrage, souligne CBC/Radio-Canada. De son côté, Meta (Facebook et Instagram), bloque au Canada l'accès aux contenus d'actualité de médias sur ses plateformes depuis le 1er août, avant même l'entrée en vigueur de la loi. Cette législation a été introduite par le gouvernement fédéral afin de freiner l'érosion de la presse au Canada au profit des géants du numérique, vers lesquels les revenus publicitaires ont migré ces dernières années.

À lire aussi

Filtrer par