Une chaine YouTube made in Thierry Ardisson

Error logo

L'Institut national de l'audiovisuel (INA) lancera le 25 octobre « Ina Arditube », une chaîne YouTube dédiée au patrimoine télévisuel de Thierry Ardisson, ont annoncé jeudi à l'AFP l'Ina et l'animateur.   On y trouvera 5.000 vidéos, faisant le tour de la carrière de l'homme en noir, des émissions les plus connues aux plus confidentielles : "Tout le monde en parle", "Paris dernière", "93, Faubourg Saint Honoré", "Rive droite, Rive gauche", "Descente de police", "Lunettes noires pour nuits blanches", mais aussi "Bains de minuit", "Double Jeu", "Ardimat"... "Presque toutes les chaînes ont joué le jeu, il ne manque que Les Terriens" (sa dernière émission qui s'est arrêtée l'an dernier sur C8, ndlr), a précisé à l'AFP le présentateur. Outre les épisodes entiers, la chaîne proposera des extraits, séquences cultes, pépites, classements et autres compilations, accompagnés de commentaires de Thierry Ardisson, qui dévoile les secrets de fabrication de ces moments de télé. "Dans Arditube, on a fait un travail considérable pour éditorialiser et recontextualiser les émissions. Et elles ne sont pas mises en vrac, il y a une vraie programmation, conçue par nos équipes avec Thierry Ardisson", explique Agnès Chauveau, directrice déléguée à la diffusion et à l'innovation à l'Ina. En outre, "de nouveaux contenus seront mis en avant chaque semaine, et tous les samedis soir on diffusera en direct un épisode de Tout le monde en parle".

"Il y a un côté mausolée numérique, mais ce sera aussi une chaîne vivante", se réjouit Thierry Ardisson. "Quand on fait de la télé, c'est de l'éphémère, alors que je travaillais beaucoup mes interviews, et c'est très récompensant que tout ça ne parte pas en fumée", salue-t-il. L'Ina, déjà très actif sur YouTube, vise 100 millions de vues annuelles pour Ina Arditube, dès 2021. Ce projet "nous permet non seulement de revoir les émissions de Thierry Ardisson, mais aussi de voir tout ce qu'il a apporté de nouveau dans la télévision française : le ton des interviews qui était très nouveau, l'esthétique très léchée", commente Agnès Chauveau. Sans parler de la liste impressionnante des invités, qui "va de Jeanne Moreau à Brad Pitt en passant par Iggy Pop et Jane Fonda, et à travers toutes ces stars, c'est vraiment une incursion dans l'histoire culturelle, intellectuelle et musicale des années 80, 90 et 2000", souligne-t-elle.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par