Contenus douteux : Google part en chasse

Nous étions jusqu’à présent plutôt habitués à la force d’inertie de Google face aux assauts en tous genres. Qu’ils viennent de l’Union européenne, de pays, d’autorités de régulation, d’éditeurs, ceux-ci avaient le don de laisser parfois de marbre le géant du web qui maniait avec un art certain la technique des tout petits petits demi pas en avant. Efficace. Pourtant, depuis la semaine dernière, c’est le branle-bas de combat du côté de la firme de Mountain View, sous la pression d'une polémique grandissante au Royaume-Uni qui a poussé des grandes sociétés et des médias à suspendre leurs annonces, qui avaient été publiées auprès de contenus douteux notamment sur YouTube, plateforme vidéo qui lui appartient. Google a ainsi dévoilé mardi plusieurs mesures visant à renforcer le contrôle dans la diffusion de publicités. "Nous savons que les publicitaires ne veulent pas que leurs publicités soient associées à des contenus qui ne respectent pas leurs valeurs. Donc, dès aujourd'hui, nous adoptons une position plus dure concernant les contenus haineux, offensants ou insultants", explique Philipp Schindler, directeur commercial de Google dans un billet de blog publié sur le site du groupe américain.

Le groupe s'engage donc désormais à retirer plus efficacement les publicités associées à des contenus "qui s'en prennent à des personnes en raison de leur race, religion ou genre", précise M. Schindler. De même, concernant YouTube, Google va s'assurer que les publicités n'apparaissent que sur des contenus publiés par des personnes adhérant à certains principes élaborés par la plateforme de vidéos. Par ailleurs, les publicitaires auront à leur disposition dans les jours et mois à venir de nouveaux outils leur permettant de contrôler plus facilement où leurs publicités sont diffusées sur YouTube et sur la toile. Ils pourront notamment choisir de ne pas être associés à certains sites internet ou chaînes YouTube. Au total, ces nouvelles mesures "vont significativement renforcer notre capacité à aider les publicitaires à atteindre le public à grande échelle, tout en respectant leurs valeurs", assure M. Schindler.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par