Le désenclavement numérique, une priorité

tvinternet

"Le désenclavement numérique est une priorité", a martelé le Premier ministre Edouard Philippe vendredi dans le Gers, où il a annoncé deux nouvelles mesures contre l'exclusion de cette technologie, le "guichet cohésion numérique" et le "pass numérique". Le président de la République, Emmanuel Macron, a fixé les objectifs à atteindre en France : garantir d'ici à 2020 un accès au bon haut débit (a minima 8Mbits) partout sur le territoire et le très haut débit pour tous dès 2022.  Toutefois, a reconnu le Premier ministre, "nous savons qu'un certain nombre de foyers n'auront pas le haut débit avec la fibre en 2020", du fait notamment de l'étendue du territoire, d'une densité de population parfois faible ou de reliefs compliqués. Le gouvernement a donc imaginé "le guichet cohésion numérique", opérationnel ce vendredi, "pour soutenir via les opérateurs l'équipement de ces foyers en solutions de réception hertzienne", l'enveloppe s'élevant à 100 millions d'euros. Celle-ci permettra d'attribuer jusqu'à 150 euros par foyer, qui pourront être abondés par les collectivités locales, a dit le Premier ministre. "L'idée, c'est de dire : si on ne peut pas amener la fibre et le haut débit partout, il faut accompagner le consommateur final dans un équipement qui lui permettra de bénéficier du même service", a-t-il expliqué, citant au titre des équipements possibles les antennes satellites, les antennes radios, les boîtiers 4G fixes... "Le dispositif est opérationnel dès aujourd'hui pour le satellite et la boucle locale radio. Pour la 4G fixe, ce sera le cas à la fin du premier semestre", a précisé M. Philippe.

Donner une capacité numérique à ceux qui en manquent

Il a annoncé également le lancement d'un "pass numérique", visant à "donner une capacité numérique à ceux qui en manquent". Cet outil indiquera à la personne en difficulté "comment elle peut se former, où elle peut se former, et qui même l'accompagne financièrement". Le dispositif a été expérimenté depuis 2017 en Gironde, en Ardèche, en Guyane ou à La Réunion, a rappelé M. Philippe. "Nous allons généraliser cette pratique et apporter 10 millions d'euros au côté des collectivits" pour la financer, a-t-il assuré. Le Premier ministre s'exprimait en visite dans le lycée agricole de Mirande, accompagné notamment des présidents des quatre opérateurs français, dont Xavier Niel (Free) et Stéphane Richard (Orange). Auparavant, il avait inauguré un nouveau pylône 4G, commun aux quatre opérateurs, à Labéjan.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par