Facebook, Respect Zone et Publicis Conseil alliés contre le harcèlement scolaire

harcèlement

« Chaque année dans le monde, le harcèlement concerne 1 enfant sur 3 selon l’UNICEF. En France, sur les 700 000 enfants en situation de détresse, 25% d’entre eux ont déjà pensé au suicide ». C’est sur ce constat et à l’occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école le 7 novembre, que l’ONG Française de protection de la jeunesse et de prévention du harcèlement, Respect Zone dévoile une campagne innovante de sensibilisation à l’attention des collégiens et lycéens pour lutter contre cette violence du quotidien, y compris sur internet. Un projet développé dans le cadre de la 5ème édition du programme Hack for Good (compétition), organisé et relayé par Facebook et dont la réalisation vidéo a été confiée à l’agence Publicis Conseil (représentée par le duo créatif et vainqueur de cette compétition Cloé Yquel et William Keo).

Dans le détail, la campagne détourne les fonctionnalités des réseaux sociaux (Facebook et Instagram telles que Tap & Hold) à partir de vrais témoignages, pour appeler les jeunes à agir face à cette violence et les sensibiliser aux méthodes d’aide aux victimes, en présentant l’histoire, en « mode accéléré » d’un jeune qui se fait harceler par ses camarades.

Autre but recherché au travers de cette vidéo : revendiquer un message fort, celui que chaque élève a le droit de suivre une scolarité normale et pas un calvaire semé de méchanceté gratuite autour de la morphophobie, de l’homophobie et de l’atteinte à sa réputation. « Ce que l’on montre grâce à la créativité des artistes qui ont travaillé sur le projet, c’est que le harcèlement peut vite être vécu comme un film d’horreur qui se répète au quotidien. Nous déployons l’énergie de nos bénévoles afin d’offrir aux élèves, aux écoles et aux familles les outils adéquats pour prévenir, connaitre ses droits et pour appuyer sur Stop avant qu’il ne soit trop tard. Labelliser son école Respect Zone par exemple c’est envoyer un message efficace et positif à tous les élèves », précise Philippe Coen, président de Respect Zone. La campagne est également visible sur Instagram et Facebook et le sera en télévision à partir du 7 novembre pour faire réagir le plus grand nombre à ce sujet et faire évoluer les mentalités. Ce n’est pas la première fois que Facebook prend à cœur cette cause. C’est en 2013 en effet, que remonte le premier programme Hack for Good. Toutefois, la cyberviolence continue de progresser...

La campagne est à découvrir ici

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par