Fraude publicitaire : Google lance 3 initiatives pour protéger les éditeurs

Parce qu’« aider à la prévention de la vente d'inventaire frauduleux est l’un des grands enjeux de l’écosystème publicitaire aujourd’hui », Google a annoncé vendredi qu’il entendait capitaliser sur son annonce récente de voir sa plateforme programmatique DoubleClick Bid Manager acheter uniquement l'inventaire d'un éditeur provenant de vendeurs « autorisés et identifiés dans son fichier ads.txt de l’IAB Tech Lab, lorsque celui-ci est disponible ». Dans ce cadre, Google lance 3 nouvelles initiatives afin de protéger les éditeurs contre la fraude publicitaire, soutenant ainsi le standard ads.txt. Ainsi, AdSense a-t-il commencé à afficher des alertes “ads.txt” directement dans l’interface utilisateur pour permettre aux éditeurs de savoir rapidement s’il y a la possibilité d’identifier des erreurs liées à leur fichier ads.txt. Parallèlement, dès la fin du mois d’octobre, DoubleClick for Publishers inclura un générateur et un validateur ads.txt pour aider les éditeurs à créer leur fichier ads.txt initial et à corriger et modifier leurs fichiers ads.txt existants. Enfin, d'ici la fin de l'année, DoubleClick Ad Exchange et AdSense filtreront directement l'inventaire frauduleux, identifié par le fichier ads.txt d'un éditeur, au moment de l'enchère.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par