HiMedia : un actionnaire veut débarquer Cyril Zimmermann

L'actionnaire activiste Benjamin Jayet a annoncé jeudi avoir demandé la révocation de trois des cinq dirigeants du conseil d'administration de HiMedia, dont son président Cyril Zimmermann, qu'il a par ailleurs assigné en justice. M. Jayet a "déposé des projets de résolutions pour l'assemblée générale du 3 mai visant à modifier la composition du conseil d'administration" de HiMedia, indique-t-il dans un communiqué. L'investisseur, qui détient directement et via son fonds BJ Invest 15,5% de HiMedia, demande la révocation de Cyril Zimmermann, cofondateur de HiMedia et président du conseil d'administration, Eric Giordano, directeur Europe du groupe et de Jean-Charles Simon, administrateur indépendant.  Il s'agit de "réagir rapidement à la forte destruction de valeur infligée à HiMedia par l'actuelle gouvernance", explique-t-il.  Pour les remplacer, l'actionnaire Benjamin Jayet propose sa propre nomination à travers son fonds BJ Invest, ainsi que celles de Marie-Pierre Bordet, vice-présidente déléguée générale de l'Association des agences-conseils en communication (AACC), Justin Ziegler, cofondateur de PriceMinister et Thierry Debarnot, cofondateur de Digischool. Par ailleurs, M. Jayet et BJ Invest ont assigné en justice mardi M. Zimmermann, pour "mauvaise gestion et manque de transparence".

La plainte porte en particulier sur la cession de la participation de 25% dans la société Démotivateur, intervenue au profit de M. Zimmermann et de deux autres salariés "à la valeur comptable sans avoir fourni de justification". L'introduction en Bourse de la filiale HiPay en juin 2015 aurait en outre donné lieu à "une rémunération indirecte injustifiée de 510.000 euros" pour M. Zimmermann "par l'intermédiaire d'une société de droit belge dont il est l'unique actionnaire, à titre de +prestations de conseils+", selon les plaignants. Fondé en 1996, HiMedia a réalisé un chiffre d'affaires de 64,7 millions d'euros en 2015, en chute de 40%, et enregistré une perte nette de 40,3 millions d'euros.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par