Netflix : 6,7 millions d'abonnés en France pour l'inauguration de son siège parisien

Reed Hastings Netflix

Reed Hastings, PDG de Netflix, lors de l'inauguration de son siège parisien.

Le PDG de Netflix Reed Hastings a inauguré vendredi 17 janvier le siège parisien de la plateforme SVOD et annoncé le renforcement de ses investissements en France. « C'est un véritable honneur d'être en France, pays réputé pour la richesse de sa culture et son art du récit. Ce bureau est une preuve de notre engagement à long terme en France et nous permettra de collaborer encore plus étroitement avec la communauté créative pour développer des films et séries français qui pourront être regardés dans le monde entier », a déclaré Reed Hastings, ​président fondateur et PDG de Netflix.

Le siège français de Netflix, situé dans le 9ème arrondissement de la capitale, « devient le quatrième bureau de Netflix en Europe » avec 40 personnes, chargé du développement des contenus français, des partenariats et du marketing. Netflix, qui revendique 6,7 millions d’abonnés français, a également annoncé le développement de 20 nouvelles productions originales françaises en 2020. La plateforme a, depuis son lancement en France en 2014, développé 24 contenus originaux français, dont 6 films, 9 séries, 5 programmes de stand-up, 3 documentaires et 1 programme de flux.

Parmi les contenus à venir : le nouveau film de Jean-Pierre Jeunet « Big bug », une série sur la scène stand-up parisienne écrite par Fanny Herrero (Dix pour Cent), le renouvellement (saison 2) de la série originale fantastique Mortel​, créée par Frédéric Garcia, ou « Sentinelle », film d’action avec Olga Kurylenko, réalisé par Julien Leclercq. Deux documentaires sont également prévus, sur Nicolas Anelka et Maître Gims. « La constitution d’une équipe française, en charge des contenus originaux, nous offre de nouvelles opportunités de travailler avec les meilleurs talents créatifs en France et de développer de nouveaux genres et de nouvelles histoires pour tous ceux qui aiment la narration à la française », a indiqué Damien Couvreur, directeur des séries originales de Netflix pour la France.    

Netflix a aussi annoncé « une série de partenariats avec les principales écoles et associations créatives françaises, pour soutenir les talents de demain et étendre son engagement en faveur de la diversité » : avec la Fémis et son programme « La Résidence » (formation de 11 mois à temps plein qui permet à 4 jeunes réalisateurs autodidactes issus de milieux modestes de se former professionnellement) ; avec 1000 visages​, l’association de la réalisatrice Houda Benyamina qui propose plusieurs formations aux métiers des arts visuels et promeut l’accessibilité aux métiers du cinéma ; avec Les Gobelins​, dont un diplômé peut travailler aux côtés des experts de l'animation chez Netflix au Japon.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par