Petit Déjeuner : « De la data offline à l’activation digitale »

CB News et Admo.tv organisent le 17 mai prochain un petit déjeuner et invitent les annonceurs TV à échanger autour de la convergence TV / Web, café et croissant à la main. Pour l’occasion, Baptiste Brunin et Pierre Figeat, fondateurs d’Admo.tv, nous expliquent pourquoi les annonceurs doivent aujourd’hui intégrer la verticale TV dans leur analyse marketing afin d’optimiser leurs chemins de conversion digitaux.

CB News : Admo.tv est spécialiste de l’analyse Drive-to-Web mais nous allons parler d’activation Off-Line/Online : quelle est la différence ?

Baptiste et Pierre : l’analyse Drive-to-Web et l’activation Off/On sont deux opportunités basées sur la même observation : la convergence de la TV et du digital. Cette convergence s’observe aussi bien du côté de la demande que de l’offre. D’un côté, les téléspectateurs qui sont 70% à utiliser un autre écran devant la TV et qui se transforment ainsi en TV-nautes engagés. De l’autre, les marques qui développent des créa et des dispositifs globaux pour encourager les téléspectateurs à poursuivre leur expérience TV sur le web.

Notre mission chez Admo.tv est de permettre aux annonceurs de capitaliser sur cette convergence pour maximiser leur pertinence publicitaire et donc leur R.O.I. L’analyse drive-to-web est le premier pas, la base, pour maîtriser et booster in fine l’impact publicitaire d’un annonceur. Car sans impact, pas d’activation possible !

L’analytics TV permet, via des learnings très fins, d’optimiser l’achat médias… mais pas seulement ! Nous avons développé une approche « user-centrics » permettant aux annonceurs d’aller plus loin qu’une simple analyse statistique d’impact TV et de différencier une population « TV exposed » du reste des visiteurs d’un site web ou d’une application. Et c’est là qu’apparait l’opportunité d’activation Off/On.

En effet, cela nous permet de travailler cette audience TV à travers différents scénarios d’optimisation pour l’annonceur comme le TV retargeting ou encore le « Look-Alike » targeting.

CB News : Tous les annonceurs sont-ils assez matures pour exploiter pleinement les effets de leurs campagnes TV sur leur environnement digital ? Cette réflexion concerne-t-elle un certain type d’annonceurs plutôt qu’un autre ?

B & P : Les annonceurs, quels-qu’ils soient, savent rapidement s’adapter dès lors qu’il existe une voie d’optimisation de leur performance et de la rentabilité de leurs investissements ! Les objectifs ne vont évidemment pas être les mêmes entre un pure-player et un annonceur plus traditionnel. Les deux ont cependant intérêt à créer un pont solide entre la TV et le digital : pour le premier on regardera plus les conversions attribuables à la TV alors que pour le deuxième on sera plus focus sur la notion d’engagement.

Les opportunités ouvertes par cette nouvelle data Drive-to-Web ont donc très rapidement été étudiées de près par les marques et nous travaillons aujourd’hui main dans la main avec les équipes TV et digitales de nos clients pour optimiser les retombées médias à tous les niveaux. L’exemple le plus parlant est le fait que nous soyons intégrés au niveau de la réflexion, lors de la création des scénarios publicitaires, et pas uniquement en bout de chaine comme pure plateforme analytics : notre expertise permet d’envisager le media TV différemment.

Ceci étant dit, il est important pour nous d’organiser régulièrement des évènements à l’image du petit déjeuner Admo.tv – CBNews car en tant que plateforme leader sur le marché, nous devons être moteur sur ces sujets.

 CB News : A qui s’adresse un petit déjeuner comme celui ci ?

B & P : Nous souhaitons parler à tous les acteurs de l’éco-système souhaitant s’armer et monter en compétence pour saisir les nombreuses opportunités ouvertes par les effets de convergence TV/Web. Nous nous adressons donc aux annonceurs TV qui sont les premiers intéressés, mais aussi aux agences et régies ou aux acteurs technologiques (DMP, CRM, AdServer, DSP...) avec qui nous entretenons des relations très proches ainsi que des partenariats techniques permettant d’ouvrir de plus en plus les scénarios publicitaires « user-centrics ». L’objectif est de ne plus voir la TV comme un media isolé mais l’intégrer au sein d’un parcours publicitaire global.

Pour vous inscrire au petit déjeuner et rencontrer les fondateurs d’Admo.tv ainsi qu’Emmanuel Charonnat, expert TV chez CB News (nombre de place limitées) : https://www.eventbrite.com/e/petit-dejeuner-workshop-de-la-data-offline-a-lactivation-digitale-tickets-33653999017

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par