Sept tendances à suivre pour le marketing digital cette année selon Criteo

Criteo, la plateforme publicitaire pour l'internet ouvert, dévoile ses prédictions pour le marketing digital. "Adaptations du RGPD, budgets pour les publicités vidéo, collaboration autour des données ou encore recours à l’intelligence artificielle, les données seront au cœur de la plupart des innovations cette année. Non seulement les données, mais aussi les différentes façons de les traiter, les sécuriser, les collecter et les utiliser" précise la plateforme.

Les sept tendances

1. Le RGPD européen : précurseur mondial ?

Depuis l’entrée en application du RGPD en Europe le 25 mai dernier, de nombreux leaders du secteur, organismes professionnels et législateurs sont aujourd’hui favorables à la mise en place de lois sur la protection de la vie privée similaires aux États-Unis et dans d’autres régions. Les marketeurs réfléchissent à ce qu’ils doivent mettre en œuvre pour gérer avec prudence les données personnelles de leurs clients. Toute entreprise faisant affaire sur le continent est tenue de respecter la réglementation, alors pourquoi ne pas prendre les devants et appliquer le même niveau d’exigence au niveau mondial ?

2. Les GAFA sous surveillance

Avec la recrudescence des fuites de données, les géants de la technologie font l’objet d’une surveillance accrue, notamment sur la façon dont ils partagent et protègent les données des utilisateurs, leur impact sur la société, ou encore les taxes dont ils s’acquittent.Cette année, on peut s’attendre à voir Facebook, Google et Amazon introduire de nouvelles mesures relatives au partage des données et au respect de la vie privée des utilisateurs, qui les amèneront certainement à mettre en place des contrôles encore plus rigoureux des données utilisateur et, par conséquent, des informations qu'ils partagent avec leurs annonceurs.

3. La publicité vidéo au cœur des investissements publicitaires

Les marketplaces gagneront une part croissante des dépenses consacrées aux publicités vidéo, grâce à un trafic particulièrement intéressant pour les marketeurs. La bataille se jouera surtout sur smartphones. En effet, les utilisateurs utilisent le plus souvent leurs applications pour regarder du contenu vidéo. Elles représenteront une part de plus en plus élevée des dépenses consacrées aux publicités vidéo en 2019.Le nombre de personnes visionnant du contenu en streaming est plus élevé que jamais, tout comme le nombre d’heures consacré quotidiennement à cette activité. Une enquête réalisée par le Pew Research Center a révélé que 45 % de la génération Z affirme être en ligne presque en permanence. À l’avenir, les marketplaces privées vont générer encore plus de dépenses liées aux publicités vidéo, 

4. Les marques et les retailers feront front commun

Les marques et les retailers cherchent à mieux collaborer pour faire face au monopole des géants de la Tech comme Amazon ou Google. Les points de ventes des uns et les données des autres pourront permettre de booster l’omnicanalité et ainsi mieux organiser les points de ventes, planifier les promotions, ou mieux gérer les stocks en temps réels.Il est essentiel pour les marques de bien connaître leurs clients, afin de prendre des décisions éclairées en matière d'investissement. Pour éviter d’être trop dépendants d’Amazon, Facebook et Google, les marques et commerçants devront s’entraider et trouver des façons de contrôler la relation client et les données associées.

5. L’IA s’impose

En 2018, plusieurs entreprises de marketing digital ont annoncé leurs investissements dans l’intelligence artificielle pour développer des solutions proposant une personnalisation avancée et une meilleure implication des utilisateurs.L’IA permettra aux marketeurs de mieux comprendre leurs clients et de proposer des communications hautement pertinentes et personnalisées, une tendance qui favorisera l’augmentation du budget consacré à la publicité en ligne en 2019.Les entreprises qui possèdent des volumes de données importants prendront la tête du mouvement, en développant et proposant des solutions de publicité digitale améliorées basées sur l’IA, et des systèmes de prévention de la fraude publicitaire.

6. Internaliser les services pub

Les solutions sur le cloud et d’IA permettront aux marques d’internaliser davantage leurs opérations d’achats de médias numérique autrefois gérées par des agences.L’attention soutenue et les développements en cours autour de la réglementation des données clients vont accélérer cette tendance, car les marques et les commerçants souhaiteront posséder et contrôler davantage les données relatives aux utilisateurs. En outre, l'internalisation des opérations publicitaires peut permettre de réaliser des économies importantes et d’accélérer le temps de traitement.Pour mieux contrôler les données relatives aux utilisateurs et le placement des publicités, davantage de compagnies continueront cette à internaliser leurs opérations publicitaires, notamment les achats sociaux, d’affichage et programmatiques.

7. Les technologies visuelles au cœur du business

L’utilisation de technologies visuelles et vocales, le technologies sensorielles, dans le marketing digital deviendra plus évidente cette année. En effet, les recherches de texte et les visuels sont importants lorsque les clients recherchent des produits. La recherche vocale permet quant à elle un engagement plus fort.Selon Gartner, les marques qui remodèlent leurs sites Web afin qu'ils prennent en charge la recherche visuelle et vocale, et proposent des expériences plus interactives et attrayantes connaîtront une augmentation de 30 % de leurs bénéfices dus au commerce numérique d’ici 2021. Les marques et les retailers qui prendront l’initiative d’optimiser leurs sites Web pour la recherche vocale et visuelle séduiront davantage de clients.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par