Social Life 2016 : chatbot, ''snapchatisation'' et fake news

Harris Interactive dévoile les résultats de l'édition 2017 de son baromètre Social Life.

Pour la 5ème édition de son baromètre Social Life, qui  intègre désormais les applications de messagerie, Harris Interactive prend du recul et évalue l'impact des médias sociaux sur nos modes de communication et d'information à l'ère du conversationnel, des chatbots et de la post-vérité.

Conversation avec les Chatbots

2016 aura été marquée par l'explosion du nombre de chatbots lancés par les marques et les médias. Dans cette course au premier qui sortirait le sien, certains acteurs - dans une approche test & learn revendiquée - sont néanmoins passés un peu trop vite du stade de POC (Proof Of Concept) à celui de l'industrialisation de leur chatbots. Ainsi certains n'ont pas suffisamment travaillé en amont sur l'arborescence conversationnelle de cette première génération de chatbots à l'intelligence artificielle encore limitée, sur leur personnalité en tant que représentant de la marque ou su exploiter les formats visuels (photos, emojis…) pour garantir une expérience utilisateur fluide et satisfaisante. Tandis que d'autres ne se sont pas assurés que le service envisagé répondrait bien à un besoin ou aurait même une chance d'y rencontrer sa cible, débouchant dans tous ces cas sur une exécution forcément décevante pour leurs futurs utilisateurs…

L'info ?

Après s'être longtemps considérées comme de simples "relais" des informations publiées, les plateformes sociales Facebook et Twitter admettent être des entreprises de médias. La place des réseaux sociaux dans l'actualité génère de l'inquiétude : 

- Du point de vue des médias et de leur perte de contrôle potentielle face à aux plateformes (une question déjà soulevée l’an dernier avec la sortie de Facebook Instant Articles ou de Snapchat Discover) même si certains d’entre eux revendiquent haut et fort un positionnement 100% réseaux sociaux, qu’ils soient positionnés sur l’information (Explicite), le divertissement (MinuteBuzz) ou à la frontière entre les deux (Brut) sur un média où ces deux univers ont d’ailleurs toujours pour habitude de se côtoyer.

- Du point de vue des utilisateurs et de leur capacité non seulement à démêler le vrai du faux face à la déferlante de fake news mais aussi à se libérer du cocon intellectuel (ou bulle de filtres) dans lequel les enferment les algorithmes des réseaux sociaux. La responsabilité de ces derniers est clairement mise en cause face aux victoires successives du Brexit au Royaume-Uni puis de Donald Trump aux Etats-Unis.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par