Taxe Gafa : Bruno Le Maire en appelle à une solution internationale

LeMaire

Le ministre français des Finances Bruno Le Maire a appelé mardi ses homologues du G7, qui se réunissent mercredi et jeudi à Chantilly (Oise), à rechercher une "solution internationale" pour taxer les géants du numérique afin d'ouvrir la voie à un accord à l'OCDE. "Je suis profondément convaincu que pendant ce G7, nous serons capables de trouver une solution internationale satisfaisante et que ce consensus (...) ouvrira la voie à un accord à l'OCDE", a affirmé le ministre lors d'une conférence à Paris consacrée aux 75 ans des accords de Bretton Woods. "C'est le meilleur moyen de régler ce problème", a-t-il ajouté, regrettant que les Etats-Unis aient ouvert il y a une semaine une enquête sur la taxation des GAFA (acronyme désignant les géants Google, Amazon, Facebook et Apple) approuvée jeudi dernier par la France. "C'est la première fois dans notre longue relation que le gouvernement américain décide d'ouvrir une telle procédure contre la France", a-t-il relevé, rappelant que "la France est un pays souverain et qu'il continuera d'agir en tant que tel". M. Le Maire a prévu une réunion mercredi avec son homologue américain Steven Mnuchin à 10H30, juste avant l'ouverture officiel du G7 Finances, une réunion préparatoire du sommet des chefs d'État du G7 qui se tiendra à Biarritz (Sud-Ouest) fin août. Les deux hommes se sont déjà rencontrés fin juin en marge du sommet du G20 à Osaka (Japon) et se sont parlés avant l'annonce de l'ouverture de l'enquête américaine. À chaque fois, le ministre français a rappelé à son interlocuteur que la France retirerait son projet de taxation dès qu'un accord mondial serait trouvé au sein de l'Organisation pour la Coopération et le développement économiques (OCDE), qui s'est donnée jusqu'en 2020 pour y parvenir.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par