Twitter : 166 millions d’utilisateurs quotidiens au 1er trimestre

twitter

Au premier trimestre 2020, Twitter annonce un chiffre d'affaires de 808 millions de dollars (dont 682 millions de revenus publicitaires) contre 787 millions un an plus tôt (dont 679 millions de revenus publicitaires), soit +3%, a-t-il annoncé. Des résultats qui reflètent « un bon début de trimestre impacté par une large perturbation économique liée au Covid-19 en mars. La réduction des dépenses a partiellement compensé le manque à gagner », indique Twitter, qui accuse tout de même une perte de 7 millions de dollars (-1%) sur sa marge opérationnelle. Il y a un an, le premier trimestre 2019 voyait une hausse du bénéfice de 94 millions.

Au total, les revenus américains représentent 468 millions de dollars, soit une augmentation de 8%. Le revenu international représente 339 millions de dollars, en baisse de 4%. Le Japon reste le deuxième marché de Twitter, contribuant pour 131 millions de dollars, en baisse de 3%. Les utilisateurs quotidiens monétisables (mDAU), c’est-à-dire ceux qui peuvent être exposés à la publicité, sont 166 millions de personnes au premier trimestre (dont 33 millions aux Etats-Unis) contre 134 millions l’année passée (dont 28 millions aux Etats-Unis), soit une croissance de 24%. « C'est notre taux de croissance en glissement annuel le plus élevé à ce jour », revendique Twitter.

Retrouvez l’ensemble des résultats financiers par ici.

Par ailleurs, Twitter a annoncé mercredi une initiative pour aider les chercheurs à analyser les contenus publiés par ses utilisateurs et liés à l'épidémie de Covid-19, en leur fournissant l'accès à un flux spécifique de données en temps réel, afin de faciliter la recherche autour de cette maladie. Le réseau social américain a mis à disposition des programmeurs d'applications et des chercheurs un outil « qui leur donne accès aux tweets liés au Covid-19 et au coronavirus en temps réel », explique un message diffusé sur le blog de l’entreprise.

« Il s'agit d'une base de données qui contient des dizaines de millions de tweets chaque jour et qui offre ainsi un point de vue unique sur des opinions publiques mondiales en constante évolution, dans cette crise sans précédent », précise Twitter. La démarche a été saluée par Vera Jourova, la vice-présidente de la Commission européenne en charge notamment des questions de désinformation. « Notre coopération et nos échanges réguliers avec les plateformes pour lutter contre la désinformation portent leur fruit », a-t-elle estimé dans une déclaration transmise à l’AFP.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par