YouTube durcit son règlement

Youtube

La plateforme YouTube (Google) a annoncé la modification de certaines de ses règles et produits « dans le but de mieux lutter contre le harcèlement ». YouTube a décidé d’interdire les menaces explicites, mais aussi les menaces voilées ou implicites. « Les contenus qui simulent un acte de violence envers une personne ou les paroles qui suggèrent qu’un acte de violence physique pourrait survenir en font partie », précise la plateforme. YouTube va également supprimer les contenus qui humilient des personnes en raison de leur appartenance à une origine ethnique, une identité de genre ou une orientation sexuelle. Cette règle s’applique à tous, individus privés, créateurs YouTube et officiels.

La plateforme annonce aussi le durcissement du règlement de son Programme Partenaire, « afin d’être plus sévère envers ceux qui adoptent les comportements inappropriés répétés sur plusieurs vidéos ou commentaires, alors que chaque vidéo prise séparément n’enfreint pas nos règles ». Les chaînes qui sont régulièrement à la limite d’enfreindre les règles de YouTube concernant le harcèlement seront suspendues, elles ne pourront donc plus gagner d’argent sur YouTube. Si le comportement malveillant persiste, YouTube pourra prendre des mesures plus strictes et envoyer des avertissements ou même clôturer la chaîne.

YouTube explique que les modifications apportées à ses règles seront également appliquées aux commentaires. « Le nombre de commentaires supprimés devrait donc encore augmenter dans les prochains mois ». Lorsqu’un commentaire semble potentiellement inapproprié, mais qu’il  n’est pas certain qu’il enfreigne les règles, le créateur concerné aura la possibilité de l’examiner avant qu’il soit publié sur sa chaîne. « Les premiers créateurs à avoir expérimenté cette fonctionnalité ont obtenu des résultats prometteurs : 75 % de signalements en moins de la part des utilisateurs sur les commentaires de leurs chaînes. Plus tôt cette année, nous avons commencé à activer ce paramètre par défaut pour la plupart des créateurs ».

Avec l’application de ces nouvelles règles, YouTube veut toutefois rester « un lieu d’expression libre », et continuera à « protéger les discussions traitant de sujets d’intérêt public ou d’expression artistique ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par