16 à 20 millions d’utilisateurs d’assistants vocaux en France

CNIL assistants vocaux

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a publié un nouveau livre blanc consacré à l’usage des assistants vocaux en France et dans le monde. On y apprend qu’à l’été 2019, on comptabilise environ 1,7 million d’assistants vocaux sur enceintes connectées et d’un usage de l’assistant vocal du smartphone par 16 à 20 millions d’utilisateurs en France. Dans le monde, le cabinet de conseil Roland Berger estime à 3 milliards le nombre d’assistants vocaux, tout support confondu, et présente une projection de 8 milliards en 2023. « Ces chiffres pourraient encore augmenter grâce à l’intégration toujours accrue de ces assistants dans des objets du quotidien, à commencer par la voiture connectée ».

Les usages restent encore discrets avec un tiers des personnes interrogées qui déclarent avoir utilisé un assistant vocal dans les 12 derniers mois. Ces indicateurs sont néanmoins en augmentation pour 2019. L’utilisation de l’assistant du smartphone passe de 26 à 29% quand l’utilisation d’un assistant vocal sur enceinte connectée est proche de doubler, passant de 5 à 9%. En parallèle, 20% des internautes interrogés déclarent avoir désactivé l’assistant personnel présent sur leur smartphone. Enfin, les usages se précisent et on peut noter un paramétrage plus grand de ces objets. 46% des personnes interrogées et ayant utilisé ce genre d’outils (soit environ 700 personnes) indiquent ainsi avoir déjà procédé à un paramétrage de leur assistant vocal : vérifier la configuration, supprimer l’historique des commandes vocales passées, etc. On observe ainsi une augmentation de 6 points par rapport à ce qui avait été mesuré l’année précédente.

CNIL assistants vocaux
CNIL assistants vocaux

Pour consulter l’intégralité du livre blanc, c’est par ici.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par