BrandZ France : le luxe domine

Louis Vuitton, Chanel, Hermès, L’Oréal Paris et Orange dominent le classement BrandZ des cinquante marques françaises les plus valorisées au monde selon une étude WPP et Kantar. Pour la première, la visibilité des 45 marques digitales françaises est analysé.

Le classemnt BrandZ des cinquante marques françaises les plus valorisées dans le monde vient d'être dévoilé par WPP et Kantar. Les marques de luxe dominent le résultat. Ainsi, Louis Vuitton, Chanel, Hermès, L’Oréal Paris et Orange dominent. Si l’innovation perçue reste le principal levier de croissance, l’absence de marques disruptives dans le classement handicape son indice d’innovation. "L’engagement en matière de RSE et l’émergence de marques disruptives puissantes sont des moteurs essentiels de croissance. La France a un réservoir de marques très dynamiques qui ne figurent pas encore au classement BrandZ Top 50 France" précise l'étude. En parallèle Kantar a donc établi un classement des 45 marques digitales françaises les plus visibles. La valeur totale des 50 marques françaises du classement s’établit à 293 Md$ soit l’équivalent de 11,3% du PIB français. Globalement, la valeur totale des marques a augmenté de 12% pour une croissance du PIB de 2,3%.

Les marques patrimoniales dominent

Cinq marques affichent les plus grosses valeurs de marques, trois géants français du luxe se partageant le podium. Louis Vuitton conserve sa première place avec une valeur de marque de 46,4 Mds$. Chanel se hisse à la seconde place (5e l’an passé) avec une valeur de 39,2 Mds$ . Hermès (2e l’an passé) prend la troisième place avec une valeur de 31,5 Mds$. Suivent, en quatrième et cinquième position L’Oréal Paris (26,1 Mds$) et Orange (20,1 Mds$). Ces cinq marques leaders conservent leur place sur le podium et affichent une croissance supérieure à la moyenne du Top 50 (22% en moyenne versus 12% pour la moyenne totale). Ce classement confirme la place prépondérante du secteur du luxe avec 47% de la valeur totale et son dynamisme avec la meilleure croissance tous secteurs confondus avec +54%. Six nouvelles entrées au classement confirment ces tendances : Céline (n° 38 / 1,1 Md$) et Van Cleef & Arpels (n° 43 / 937 M$) renforcent la domination du luxe. Vichy (n° 41 / 954 M$), Carte d’Or (n° 44 / 931 M$), Tefal (n° 46 / 774 M$) et Maisons Du Monde (n° 49 / 665 M$) témoignent du dynamisme des marques d’autres secteurs de l’économie française.

Progressions

Dior (n° 17) se place en tête avec +58%, suivi par Rémy Martin (n° 25), +39%, Saint Laurent (n° 19) +34% ou EDF (n° 27) +33% ou Martell (n° 45) +25%. Louis Vuitton affiche +31% et Hermès +21% tout comme Citroën (n° 48) et Séphora (n° 26).

Marques digitales

Très diverses et dynamiques les marques digitales françaises n’intègrent cependant pas pas le top 50, car "elles ne reposent pas sur un marché intérieur aussi important que les Etats-Unis, ou la Chine, et aussi peut-être par manque de soutien suffisant, qui pourrait leur permettre un déploiement global plus rapide". Kantar a établi le classement des 45 marques digitales françaises les plus visibles à savoir celles dont on a récemment parlé le plus dans la presse (on et off line). Ce score de visibilité est dynamisé par trois leviers : une nouvelle vision sur une catégorie, un idéal de marque bien défini, et une relation affective forte avec le marché.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par