Cadeaux de Noël : attentes vs réalités sous le sapin

gift
(© freestocks)

Difficile de concilier désirs, budget et réalités à Noël. L’occasion pour la marque Umami Bento, crée en 2017 par Etienne Ameil (lunch box) de publier une étude sur les comportements d’achat à Noël et les désirs des consommateurs, autour d’un panel de sondés, propriétaire de BuzzPress France.

Entre ce que l’on désire et ce que l’on reçoit au réveillon de Noël, il y a souvent une inadéquation. C’est ce que révèle l’étude de la marque Umami Bento, après avoir interrogé plus de 13 150 Français quant aux cadeaux qu'ils espèrent recevoir et ceux qu'ils vont offrir. Un parallèle intéressant qui dévoile de surprenantes différences…

Alors que 53% de sondés rêvent de posséder des objets high-tech, seulement 19% ont prévu d'en offrir. Seuls les cadeaux culinaires et gastronomiques sont en phase avec 32% de souhaits et 33% d'achats. Parmi les grandes tendances observées au travers du sondage, l’utilité d’un cadeau, qui fait l'unanimité entre bénéficiaires (41%) et acheteurs (58%). Aussi, le cadeau réel reste privilégié pour 62% des attentes et 54% des achats. Enfin, 61% de répondants préfèrent avoir un cadeau 100% écologique alors que 58% achètent pour faire plaisir avant tout. Enfin, il y a ceux qui désirent des soins bien-être ou des coffrets de voyage….  Et ceux qui désirent avant tout une enveloppe avec de l’argent (71%).

christmas
(©  Element5 Digital, Unsplash)

Vêtements, jouets, livres, accessoires, on plonge dans la hotte

Dans le top des cadeaux offerts, 52% des Français ont choisi des vêtements. Vêtements qui ne feront la joie que de 32% de personnes. Parmi les autres rubriques, on retrouve également les jouets. Ceux-ci obtiennent troisième place du classement avec 41% d'achats (certainement à destination des enfants) contre seulement 4% de bénéficiaires adultes satisfaits. Quant aux livres, ils font partie à 38% des cadeaux habituels… qui ne sont espérés que par 5% des Français !

cadeaux

 

cadeaux à offrir

 

Des cadeaux utiles avant tout

Aussi, à l’heure que les grandes entreprises promeuvent l’écologie et le recyclage, de nombreux Français espèrent obtenir des cadeaux « intelligents ». Des cadeaux avant tout utiles au quotidien (41% espèrent recevoir et 58% pensent en offrir). Le côté tendance en revanche, ne séduit que 23% des attentes et 19% des acheteurs. Pour ce qui est des cadeaux très chers, même si 36% aimeraient bien en recevoir un, seulement 23% de sondés viendront combler ces attentes.

Mais la question est de savoir sous quelle forme ils seront sous le sapin… En effet, s’il est aujourd’hui possible d’offrir des cadeaux réels, le numérique y joue pour beaucoup. Mais il semblerait que les Français restent friands de cadeaux physiques et à toucher (62%), loin devant l’expérience (27%) ou le numérique (11%). 54% des Français prévoient aussi un cadeau physique mais 32% opteront pour faire vivre une nouvelle expérience. Enfin, 14% choisiront d’offrir une attention dématérialisée.

gift
(© Kari Shea, Unsplash)

Et si papi n’aime pas ?

Le risque de déplaire est toutefois très présent dans les mentalités. Toujours selon l’étude, il semblerait qu’elle soit plus forte que l’écologie (besoin de répondre à cette cause). Paradoxalement, 58% des Français redoutent de faire un cadeau qui ne plaira pas, privilégiant ainsi le plaisir d'offrir avant le respect de l'environnement (42%). Ils sont pourtant 61% à déclarer préférer recevoir un cadeau 100% écologique…

Le père Noël n’est pas Crésus

Pour aller plus loin, l’étude s’est aussi penchée sur les budgets moyens des consommateurs. En moyenne, ils iraient dépenser jusqu’à 500 euros pour fêter Noël avec leurs proches. Dans le détail, la tendance oscille entre 300€ et 700€ pour plus de 66% des Français, entre 300€ et 500€ pour 32% et entre 500€ et 700€ pour 34% d’entre eux. Enfin, les plus généreux... ne sont pas nombreux. Au dessus de 700 euros ils ne sont que 2%. 

Plus d'un cadeau sur deux acheté en ligne

Concernant la répartition des canaux pour acheter des cadeaux, le web prend une part de plus en plus importante sur les magasins physiques. Ainsi, 51% des Français déclarent qu'ils achèteront entre 40% et 50% de leurs cadeaux en ligne (hommes et femmes confondus). Conclusion : on espère que vos proches seront généreux avec vous cette année parce qu’en fin de compte, le père Noël n’aime pas qu’on le confonde avec Crésus. Encore faut-il l’avoir vu avec son traîneau de rennes…

pere noel
(© Tim Mossholder, Unsplash)

Méthodologie : enquête réalisée auprès de 13 154 personnes représentatives de la population nationale française, âgées de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France, selon la méthode des quotas, durant la période du 14 au 20 novembre 2019. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par