Consommation énergétique : 16 applis médias passées au crible

mobile

« Si le numérique était un pays, il serait le 3ème plus gros consommateur énergétique ». À l’heure où des interrogations pourraient encore subsister sur le lien existant entre consommation numérique et consommation énergétique, une étude menée par Greenspector, start-up nantaise spécialisée dans l’écoconception de logiciels, a tranché. Celle-ci vient en effet de passer au crible les consommations d’énergie de 16 applications mobiles de médias français mesurées selon leur impact sur l’autonomie du smartphone, en milliampère-heure (mAh). Verdict ? Sur podium, Les Échos, Libération et l’Express font figurent de bons élèves, devant Le Point, Midi Libre, Le Figaro ou encore l’Équipe. En queue de peloton, l’appli du Parisien (qui appartient au groupe Les Échos), Sud-Ouest, 20 Minutes, l’Obs et Ouest France. Ainsi, résume l’étude, « lire un article du Parisien ou de Sud-Ouest sur son smartphone consomme autant d’énergie qu’en lire trois sur Les Échos ». Côté explications, Greenspector remet en cause « une mauvaise conception des lignes de codes, un usage intempestif de la géolocalisation, des vidéos, publicités, notifications ou des librairies embarquées qui ont un impact sur l’autonomie des batteries, mais aussi sur la consommation des réseaux ou des serveurs de stockage ». Mais aussi des logiciels en « surpoids » plus communément appelés « obésiciels » qui sont « rarement optimisés car leur code est de moins en moins synthétique, en partie parce que le matériel informatique n’est plus aussi limitant qu’avant (mémoire, espace de stockage etc.) », pointe l’étude, rappelant au passage que sur un smartphone, ce sont en moyenne 35 applications qui tournent en continu, qu’elles soient ou non utilisées, vidant les batteries des terminaux à grande vitesse.

Méthodologie : mesures réalisées le 7 décembre 2018 sur un Nexus 6, à paramétrages et conditions égales de batterie comme de réseau. Deux scénarios ont été lancés, l’un intégrant le lancement de l’application et la lecture du 1er article pendant une minute, l’autre la consultation d’une catégorie d’articles (affichage de la première catégorie proposée et consultation depuis le menu, affichage et scroll). Le niveau d’efficience de l’application, son respect des ressources de l’appareil et la qualité de son comportement sur le réseau (volume de données, fréquence de sollicitation) ont été mesurés en temps réel par le Greenspector Free Runner Test, application installée sur le smartphone qui se met en tâche de fond pour réaliser des tests de consommation dans le cadre d’une navigation manuelle. Une mesure complémentaire a été effectuée via le Benchmark Greenspector, logiciel qui permet de lancer automatiquement une série de tests techniques sur une durée déterminée.

energivore

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par