Fact-checkers : la défiance des Américains

Fake News
(© iStock)

Les Américains sont très partagés sur l'impartialité des fact-checkers dans les médias, les républicains étant particulièrement méfiants envers ces journalistes dont la spécialité et de vérifier la véracité de certaines informations, selon un sondage publié jeudi. Selon cette enquête du Pew Research Center, 50% des personnes interrogées estiment que les fact-checkers se montrent impartiaux tandis que 48% jugent qu'ils sont biaisés. Mais la fracture est surtout visible en prenant en compte la couleur politique des personnes interrogées : quelque 70% des républicains affirment ne pas faire confiance à ces vérificateurs d'informations alors que, à l'inverse, 69% des démocrates leur font confiance. "Les républicains semblent avoir de sérieuses réserves sur le biais de ces groupes (de vérificateurs). Les démocrates eux pensent, en général, qu'ils traitent tous les points de vue équitablement", soulignent Mason Walker et Jeffrey Gottfried, deux chercheurs du Pew Research Center. Les indépendants sont partagés quasiment à part égale entre ceux qui pensent que les fact-checkers sont biaisés (47%) et ceux qui pensent qu'ils sont impartiaux (51%). La méfiance envers les médias est forte et 70% des personnes interrogées estiment qu'ils ont une tendance à prendre parti en matière de couverture politique ou sociale. Parmi les républicains, 89% pensent que les médias sont biaisés. Les démocrates et les indépendants sont majoritairement du même avis mais dans des proportions moindres. Le sondage a été réalisé entre le 19 février et le 4 mars auprès 6.127 adultes et la marge d'erreur est de 1,6 point de pourcentage.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par