[Infographie] Les faux avis : toujours une plaie

avis

Plus de sept consommateurs sur dix pensent que le secteur de la distribution doit fixer de nouvelles normes pour combattre les faux avis. Selon les Français, l’amende encourue par les marques en cas de non-respect de ces normes devrait s’élever à 16,2 % de leur chiffre d’affaire global.Soit bien plus que le montant exigé pour non-respect des règles fixées par le RGPD (4 % du chiffre d’affaires). D’après Bruno Sireyjol, VP Sales, EMEA chez Bazaarvoice, "le vrai problème réside dans la méfiance exacerbée des consommateurs d’aujourd’hui vis à vis des avis et notations, si bien que même du contenu légitime peut potentiellement éveiller les soupçons. Parmi les cas considérés comme les plus suspects par les consommateurs, on retrouve les avis multiples contenant les mêmes formulations ou excessivement positifs, ce qui est monnaie courante sur les sites d’e-commerce". C'est le résultat d'une étude réalisée par Bazaarvoice - réalisée auprès de plus de 10 000 consommateurs à travers la France, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Australie - et résumée dans l'infographie ci-dessous.

Faux avis : les consommateurs tirent la sonnette d’alarme

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par