Investissements publicitaires : -8,1% dans le monde en 2020, à 563 Mds $

dollars

Les dépenses publicitaires mondiales (96 pays) devraient chuter de 8,1% en 2020, à 563 milliards $, selon des données fournies jeudi par Warc qui a ainsi revu drastiquement ses prévisions publiées en février dernier, avant la crise sanitaire mondiale, qui prévoyait alors une hausse de +7,1%. Sans surprise, les médias dits classiques perdraient 16,3% cette année vs 2019, perdant ainsi 51,4 milliards $ au passage. La plus forte baisse serait à mettre à l’actif du cinéma (-31,6%) devant l’affichage (-21,7%), les magazines (-21,5%), les journaux (-19,5%), la radio (-16,2%) et la télévision (-13,8%). Parallèlement, la pub en ligne n’aura pas vraiment de quoi pavoiser d’après Warc. Au global, elle devrait « progresser » de +0,6% en 2020 perdant là 36,5 milliards $ par rapport aux prévisions de février dernier, à 298,9 milliards $. Dans ce contexte, les médias sociaux seraient en hausse de + 9,8% alors que la vidéo en ligne pourrait tabler sur + 5% et les search + 0,9%. Toutefois, tempère Warc, 2020 devrait être au final moins pire que la baisse mondiale de 2009 où le marché avait perdu 12,7%, rappelle Warc.

-18,7% en France en 2020

Par région, les USA devraient enregistrer une baisse des investissements publicitaires de 3,5%, à 225 milliards $. Une baisse contenue notamment par les futures dépenses engagées pour la prochaine élection présidentielle dans le pays, pointe Warc. Alors que l’Europe devrait quant à elle chuter de 12,2%, à 129,9 milliards $. Sur le vieux continent, la France devrait afficher en 2020 une baisse de 18,7% (13,4 Mds $), le Royaume-Uni -16,4% (31,3 Mds $), l’Allemagne -6,1% (24,9 Mds $), l’Espagne -6% (6,6 Mds $) l’Italie -21,7% (7,6 Mds $). La région Asie-Pacifique devrait perdre pour sa part -7,7% (173,5 Mds $). Par pays, la Chine serait en recul de 8,6% (80 Mds $), le Japon -6,4% (36,2 Mds $), l’Australie -8,2% (11,9 Mds $).

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par