Les Millennials vont-ils sauver la grande distribution via la gamification ?

marketing
(© Campaign Creators, unsplash)

Avec l'avènement du e-commerce et l'arrivée de géants du retail tels que Amazon, depuis quelques années, la grande distribution traverse une zone de turbulence, y compris avec les nouveaux systèmes digitaux. D’ailleurs, selon un sondage Odoxa pour Dentsu Aegis, 73% des français pensent que la grande distribution va mal. Et si les Millennials venaient à la sauver via la tendance de la gamification ?

Aujourd’hui, la grande distribution est mal perçue par bon nombre de consommateurs. Selon l’étude Odoxa, ils sont en effet 73% à penser que l’état de celle-ci s’est dégradé et 26% à penser, au contraire, que la situation s’est améliorée, sinon que cela empirera. Mais pour changer la donne, 42% des Français et surtout près de deux tiers de jeunes (soit la clientèle de demain) pensent que développer des solutions de jeux autour de la grande distribution peut-être une solution pour résoudre la crise qu'elle traverse et donc faire appel à des solutions modernes telles que le marketing cognitif (intelligence artificielle) ou le gaming (dont 63% de jeunes).

La grande distribution doit investir dans le numérique

Aussi, pour plus des trois quarts des français (76%), la grande distribution n’a pas d’autre choix que d’investir dans le numérique si elle veut faire face à la concurrence online (contre 20% qui ne sont pas d’accord). Ainsi, la distribution doit se réinventer, non seulement pour son propre modèle économique mais aussi pour satisfaire les consommateurs. Cela, en s’ouvrant par exemple à une complémentarité entre les différents canaux de vente. Une forme de modernité qui là encore, intéresse beaucoup les consommateurs interrogés.

Prochaine étape,  le marketing cognitif et le gaming

A la question «  pensez-vous que développer ce type de marketing peut-être une solution pour résoudre la crise que traverse la grande distribution », 42% des interrogés donnant une réponse positive sont des jeunes (55% de 25-34 ans et 63% de 18-24 ans), contre 17% d’avis stricts et négatifs. Des goûts de consommateurs bien observés par la start-up Bubbles, créé en 2014, qui elle, tente de répondre aussi bien aux besoins des consommateurs français qu'aux attentes de la grande distribution (jeux autour de la grande distribution). Cela, en innovant pour des lieux de vie et de vente et en étant, depuis 2018, spécialisée dans le « drive to purchase », soit le moyen d’attirer un consommateur vers la caisse. Son concept est d’ailleurs jugé intéressant pour les consommateurs par 7 jeunes sur 10 et perçu par 45% des Français et par 62% des jeunes comme un moyen de relancer le secteur.  Mieux encore, une grande partie de la population serait prête à utiliser ce service sur le marché (au global) et a davantage se digitaliser: 58% des 18-34 ans et 71% des 18-24 ans. Les séniors de plus de 65 ans y sont aussi favorables à 23%. L’occasion également pour les annonceurs et les professionnels, de relancer l’attrait pour les enseignes de grande distribution.

sondage

Un service qui a du potentiel

En plus d’intriguer la clientèle, ce type de service peut aussi présenter plusieurs avantages pour ceux qui le mettent en place.  Une performance des campagnes, au travers notamment d’une augmentation du chiffre d'affaires (jusqu'à 6% durant la période de la campagne, une augmentation du panier moyen jusqu'à 75% et une collecte de données clients opt-in à 99% dans le respect du RGPD.

En bref, si les entreprises veulent continuer à se développer, celles-ci doivent être en phase avec les évolutions et les désirs de la société. Et faire preuve de plus en plus d’adaptation.  

Méthodologie : Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par internet les 22 et 23 mai 2019 auprès d’un échantillon de 1 001 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par