Les Relocalisateurs scrutent l’impact de l’autocollant « Oui Pub »

prospectus

Le 23 novembre dernier, l’association Les Relocalisateurs* dressait dans un webinar un bilan de l’expérimentation menée depuis le 1er septembre 2022 par 14 collectivités françaises, pendant 3 ans, sur l’autocollant « Oui Pub », mesurant ainsi la place aujourd’hui occupée par les prospectus dans le paysage média.

Parmi les enseignements à retenir : 55% des Français ont l’intention de poser un autocollant Oui Pub alors que 58% d’entre eux, disposant d’autocollant « Oui Pub » lisent les catalogues attentivement. De même, l’association observe +150% d’intention d’achat après avoir reçu un prospectus choisi.

Par ailleurs, en moyenne, les résidents des collectivités concernées par l’expérimentation ont apposé un autocollant dans 20% des cas. Toutefois, relève l’enquête, plus d’un 1 Français concerné sur 2 n’est pas encore au courant de l’existence de « Oui Pub ». L’autocollant est en outre le plus fréquemment apposé dans les communes de moins de 10 000 habitants (27%) et où la population est plus âgée (23%) ainsi que dans les communes avec un faible revenu (36%) et dans celles avec familles avec enfant(s) (26%). Selon Alexis Goujon, directeur général de l’association, le « projet Oui Pub a pour vertu de transformer le prospectus en un média choisi. Il devient ainsi un levier intéressant dans les plans mix médias pour en améliorer la couverture et toucher des cibles plus difficiles à atteindre avec les autres médias ».

*: Les Relocalisateurs est une association loi 1901 dont les membres sont CoSpirit Groupe, FranceTV Publicité, JCDecaux, Veepee|Ad-Adot), 366, Radio France Publicité, Proxistore, Clear Channel France, Widely by Mobsuccess, CMI Media, Mediapost, Dentsu France, Publicis Media, Altice Media Ads&Connect et France Pub.

À lire aussi

Filtrer par