Classement Save Life On Earth (SLOE) : Yves Rocher prend la tête

SLOE, SaveLifeOnEarth 2019

Le Top 50 Sloe (Save Life On Earth), classement d’entreprises selon leur réputation sociale et environnementale, révèle des entreprises "inspirantes grâce à leur engagement sociétal sur le long terme". Il a été établi en partenariat avec OpinionWay sur échantillon représentatif de 5 000 Français(1). Yves Rocher qui  fête "60 ans de beauté et d'engagement" prend la tête de ce classement.  "Relayé par des campagnes de communication régulières, cet engagement dans la durée a permis aux citoyens consommateurs de vérifier, depuis des années, la réalité de ces promesses en faveur de l’environnement et de l’Humain et de construire ainsi une solide relation de confiance avec l’entreprise. C’est ce qui permet à Yves Rocher de faire la différence et de bénéficier d’une meilleure réputation sociétale que ses concurrents. Toutefois, même elle a encore des efforts à fournir sur certains de nos 10 critères" expliquent les fondateurs de Sloe Les Français jugent l’hygiène et la beauté comme le secteur le plus responsable. En plaçant trois de ses représentants (Yves Rocher 1er, Johnson&Johnson 4ème et Nivea 8ème) dans les 10 premiers, le secteur hygiène/beauté s’impose "comme celui auquel les Français accordent la meilleure réputation en matière de responsabilité sociétale. Il bénéficie sans doute de l’engagement de longue durée de ses entreprises en faveur de l’environnement". Le secteur de la distribution prend la deuxième place "bien que tiré vers le bas par la mauvaise note d’Amazon". Les enseignes de GMS françaises contribuent "à la bonne réputation de ce secteur qui obtient même une meilleure note sociétale que le secteur de l’alimentaire grâce à l’efficacité de leur engagement sur le long terme pour les territoires et à leurs campagnes de communication pérennes face à des entreprises alimentaires encore beaucoup trop prudentes dans leurs prises de parole". Deuxième du Top 50 Sloe, Intermarché est la première enseigne. La communication "Act for food" de Carrefour semble encore avoir de la peine à convaincre les Français puisque l’enseigne ne se situe qu'à la quinzième place.  En octobre, les entreprises au meilleur Score SLOE par secteur deviendront membres de la communauté Sloe (association Loi 1901 à but non lucratif qui s’est donnée pour mission d’amplifier les changements de comportement en cours et d’imaginer à court terme des solutions innovantes pour accélérer la lutte contre les menaces qui pèsent sur la vie sur Terre. "Elles pourront alors dialoguer de façon constructive avec les citoyens membres de SLOE pour pallier leur déficit de communication, valoriser leurs efforts en responsabilité sociétale et co-construire, d’une part, des campagnes de communication sur les thèmes choisis par les citoyens et, d’autre part, des produits/services plus durables » indiquent les fondateurs de l'association.

Sloe - Opinion Way

Surprise : Danone n’est pas l’entreprise alimentaire la mieux notée
 
Connue pour ses engagements en faveur d’une alimentation saine et accessible au plus grand nombre et pour une politique sociale respectueuse, Danone a encore beaucoup à démontrer dans le domaine du respect de l’environnement. Son programme « One Planet, One Health » et ses appels récents pour une agriculture régénérative et un meilleur respect de la biodiversité ne suffisent pas encore pour lui assurer la confiance totale des citoyens. Dixième seulement du Top 50 Sloe, Danone est même devancé par le groupe Bel à la sixième place qui bénéficie de la meilleure réputation sociétale du secteur alimentaire.
 
La "nouvelle économie" et l’énergie en queue
 
Ils trustent généralement le Top 10 des classements lorsqu’on parle de valorisation financière ou encore de valeur de marque. Ce n’est plus du tout le cas lorsqu’on parle de développement durable ou d’éthique : Microsoft, le mieux placé, n’arrive qu’en 19ème place du classement, quand Google, Samsung, Apple, Amazon et Facebook sont dans l’ordre à la 27ème, 33ème, 42, 43 et 46ème place. "Si la volonté stratégique est réelle, leur puissance financière pourrait toutefois leur permettre de renverser concrètement la vapeur et gagner la confiance des citoyens en complément de l’intérêt déjà acquis des utilisateurs" précisent les auteurs de l'étude.
 
Banque Postale : banque la plus éthique
 
Elle est à la troisième place du classement général : la perception est en ligne avec la réalité, la Banque Postale arrivant souvent dans les premières quand on évoque la finance responsable.

 
(1) méthodologie de l’étude : du 7 au 14 juin 2019, Sloe réalisé avec OpinonWay une enquête sans précédent auprès d’un échantillon représentatif de 1 001 personnes de plus de 18 ans pour déterminer les 10 critères RSE les plus importants aux yeux des Français parmi 20 thèmes qui leur ont été soumis, couvrant tous les enjeux du respect de la vie sur Terre, du dérèglement climatique à la santé des consommateurs, en passant par l’érosion de la biodiversité et le respect des droits de l’Homme. Puis, en juillet/août 2019, Sloeet OpinionWay ont demandé à 5 000 Français de juger, en fonction de ces 10 critères, la réputation de 50 entreprises sélectionnées selon leur notoriété, leur poids dans l’économie française et internationale et leur légitimité à représenter les 9 secteurs de produits/services retenus : alimentaire/boissons, automobile, banques, distribution, énergie, habillement, hygiène/beauté, technologie, transports/tourisme. En 2020, la même enquête sera renouvelée en France et réalisée, selon la même méthodologie, au moins en Allemagne,  en Espagne et en Suède pour fédérer citoyens et entreprises européens autour de campagnes de communication sur les thèmes choisis par les citoyens des 4 pays et accélérer la génération d’idées responsables à l’échelle européenne.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par