Belle avec le syndic Matera

mATERA

Diable, pourquoi le syndic ne répond jamais aux appels ? Manque de disponibilité, de transparence, prix jugés excessifs... Un constat qui a poussé la start-up Matera, née en 2017 d'une idée de Raphael Di Meglio, proposant de remettre les copropriétaires aux commandes de leur immeuble (plateforme digitale couplée à un accompagnement d'experts ), a prendre la parole en affichage avec l'agence Belle (Babel groupe). Objectif de la campagne ? Mettre en avant ce service (recensant 25 000 clients en France) au travers de visuels à la tonalité humoristique pour traduire les problèmes quotidiens auxquels sont confrontés ces copropriétaires (fuite d'eau, pannes diverses, etc) qui augmentent leurs charges, et surtout, insister sur l'aspect peu commun du projet. Celui-ci bouleversant les traditions avec la baseline « Vive le syndic libre ». À noter que la campagne s'accompagne également d'un plan digital et d'une diffusion sur les réseaux sociaux, au travers du #Mercisyndic ; un mot que chacun aimerait adresser à son bouc-émissaire en guise d'adieu.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par