BforBank dévoile sa nouvelle plateforme avec Havas Village

Stéphane Gaubert, directeur de création au sein d'Havas Village, décrypte la nouvelle stratégie de BforBank. 6,4% des Français sont bancarisés dans une banque en ligne. C'est deux fois plus qu'il y a trois ans.

1) Qu'est-ce qui change fondamentalement entre "Mon banquier c'est moi" et "La banque selon moi" ?

Stéphane Gaubert : "Mon banquier c'est moi" était la célébration du pouvoir repris sur des banquiers discrédités par la crise de 2009 et ses nombreux scandales. Des années plus tard, les temps ont changé. Les clients BforBank ont changé, ils veulent avoir le contrôle quand ils veulent et être accompagnés quand ils le souhaitent. Selon leurs besoins, leurs envies, leurs désirs. Une banque à leur rythme. C'est ainsi que "La banque selon moi" s'est imposé naturellement comme représentation de l'évolution de la marque, toujours à l'écoute de ses clients".

2) Quels choix créatifs se sont imposés ?

Stéphane Gaubert : "Il s'agissait pour nous de tirer les enseignements de la précédente campagne qui avait fait la notoriété de BforBank. Une campagne avec des codes propriétaires très forts. Le challenge était important. Il fallait intégrer cette évolution des clients, tout en gardant une identité très forte. La signature s'est imposée rapidement. La représentation des clients est venue par la suite, nous devions parler de l'équilibre d'une vie réussie. Puis, il fallait trouver les fameux codes. Nous avons conservé la musique de Gonzales, véritable signature sonore. Nous avons également opté pour une chromie saturée aux nouvelles teintes de la marque pour remplacer le noir et blanc. Nous avons aussi construit une architecture autour de la lettre "B" pour assurer un continuum de branding".

3 ) C'est l'ensemble des expertises d'Havas Village qui a travaillé à cette nouvelle plateforme. Pour quelles raisons ? Comment avez-vous collaboré ?

Stéphane Gaubert :" Au départ, c'est l'analyse de la cible avec le planning stratégique et l'institut CSA qui a permis d'identifier les habitudes des cibles et leurs centres d'intérêts pour construire une copie qui corresponde à leurs attentes. Fort de ce positionnement, et avec Havas Média, nous devions nous assurer de livrer le bon message aux bonnes personnes pour diriger le maximum de potentiels clients vers nos offres. C'est ensuite DBi qui a permis d'optimiser le tunnel client pour s'assurer que le client aille jusqu'au bout du parcours et y trouve ce qu'il y cherche. Havas Hélia s'est occupé de requalifier la base pour mieux connaître les clients et leur proposer les produits adéquats. Les process de génération d'email ont été revus ainsi que l'ensemble du programme CRM. C'est donc tout un ensemble d'experts et la pertinence de la réponse qui a rendu la proposition du village Havas des plus séduisantes".

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par