Le Black Friday, c'est vendredi

La consommation, c'est aussi une histoire de conditionnement moutonnier. De mimétisme pour faire plus plus profesionnel. Cette grande braderie, importée des Etats-Unis, s'est installée en France. 70% des Français considèrent même le Black Friday comme un événement "en passe de devenir incontournable" et pour deux tiers d’entre eux, il marquerait  le coup d’envoi des achats de Noël. L'édition 2017 se déroulera vendredi prochain et se prolongera jusqu'au lundi suivant (cyber monday donc).

En 2016, 15 millions de Français ont dépensé 735 millions d'€ durant ces autre jours (RetailMeNot). Cette année, selon différentes études, le chiffre d'affaires sera en progression de 14% selon Black Friday Sales. L'institut d'études GfK prévient qu'il ne s'agit pas - du moins pour les articles concernant l'équipement de la maison - de déstockage. Les consommateurs qui s'y adonnent sont des adeptes de nouveautés. Ils recherchent avant tout des produits high tech, image et son à peine sortis sur le marché. Le prix ne serait donc pas le premier levier d'achat. Du coup, le prix de vente moyen de certains produits peuvent même grimper durant ces quatre jours de 20%. Selon Kantar TNS, durant ces quatre jours, les consommateurs dépenseront en moyenne 117,93€ et les femmes seront "plus raisonnables que les hommes puisque seulement 17% d'entre elles envisagent de dépenser plus de 100€".

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par