Chauffeur Privé milite pour se libérer du volant

Après “Tellement Français” en avril, Chauffeur Privé fête les cinquante ans de Mai 68 avec une campagne militante qui s'inspire des slogans et de l'imaginaire de ces années là. En invitant à "se libérer du volant pour profiter du luxe d’avoir un chauffeur privé" ou en dénonçant la "chienlit" qui ne paie pas ses impôts en France. L'une de ses cibles favorite. Une campagne, pensée et produite par Les Gros Mots, qui sera diffusée dans les grands titres de presse nationaux à l’occasion de l’anniversaire de Mai 68. "Sans avoir la prétention de changer le monde comme les étudiants de mai 68, Chauffeur Privé compte tout de même bien changer la façon de s’y déplacer" précise l'agence.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par