Les deux chevrons et la pub

100 ans de pub Citroen

Malgré son grand âge, Jacques Séguéla n’a évidemment jamais rencontré André Citroën, mort en 1935, seize ans après avoir fondé sa marque. Mais les deux hommes auraient certainement eu beaucoup de choses à se dire. Deux passionnés de pub autant que de la marque aux chevrons. C’est donc un cheminement assez naturel de voir le fils de pub refaire l’histoire du père de la Traction. Car en plus d’avoir contribué à révolutionner l’automobile, André Citroën a également été à l’avant-garde de la publicité. Dès la création de la Marque, André Citroën invente en effet une façon de communiquer très novatrice. On pense notamment à l'avion écrivant le nom de la marque dans le ciel parisien grâce à un panache de fumée sur plusieurs kilomètres, à la tour Eiffel arborant le mot Citroën pendant 10 ans (entre 1925 et 1935) ou encore aux grands événements comme les Croisières jaune (vers la Chine) puis noire, à travers l’Afrique. Une tradition publicitaire qui survivra à la disparition du fondateur. Et parmi les continuateurs de la tradition, Jacques Séguéla ne fut pas le moins flamboyant. Citroën fut son premier budget à l’agence de publicité Delpire, quelques années après avoir fait un tour du monde en 2CV. « Ce livre est un biopic, le roman vrai d’une marque au-dessus des marques et d’un homme au-dessus des hommes. André Citroën a tout inventé, ou presque, de la publicité », explique l’auteur. Organisé de façon chronologique et richement illustré, l’ouvrage aborde en 252 pages de nombreuses thématiques liées CITROËN ou à l'histoire de l'automobile : conception d'un modèle, action publicitaire emblématique, grandes manifestations… et dessine en filigrane le portrait de la France au cours du XXe siècle.

 « 100 ans de Publicité Citroën » (Flammarion – 29€), publié en français et en anglais

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par