Eve Sleep en croisade pour le sommeil

Eve Sleep

Quand la marque de matelas Eve Sleep, décide de communiquer, elle y va franchement. Elle demande au gouvernement d'inscrire le droit au sommeil pour tous dans la constitution. Le 27 août une lettre ouverte a été envoyée à Robert Buckland, Lord Chancelier et Secrétaire d'État à la Justice britannique, pour lui demander de modifier le « Human Rights Act 1998 » la charte britannique des droits de l’homme, afin d’y faire figurer le sommeil comme un droit pour tous. Depuis février 2016, le sommeil n'est protégé par la loi qu'en Inde. La Cour suprême de l'Inde a estimé que le sommeil relevait du droit à la vie parce que le sommeil serait essentiel à l’Homme pour « maintenir le délicat équilibre de santé nécessaire à son existence et à sa survie ».  La lettre ouverte, qui a été remise au Parlement et publiée sur un panneau d'affichage mobile à l'extérieur du palais de Westminster, marque le début de l’engagement de la marque à faire intégrer le sommeil dans le Human Rights Act. Eve sleep annonce faire suivre sa lettre par la création d’un groupe de réflexion composé d’experts de l’industrie et chargé d’élaborer un livre blanc détaillant l’incidence que la modification de cette loi aurait en Grande-Bretagne. Outre les populations traditionnellement exposées au bruit, on peut imaginer que bon nombre de britanniques ne dorment pas beaucoup à cause du mauvais feuilleton du Brexit...

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par