Gellé Frères revient avenue de l'Opéra

La marque de parfums et de cosmétiques Gellé Frères est de retour avenue de l'Opéra à Paris. Ici les clientes sont des "queens", un clin d'oeil à l'histoire de la marque, rachetée en 1826 par Jean-Baptiste et Augustin Gelléau au parfumeur de Marie-Antoinette Jean-Louis Fargeon. Un label qui a traversé les époques avec des innovations cosmétiques (eaux de bouches, savonnettes, poudre dentifrice…) et des parfums ("Agmoré", "Cherissime", "Paradisia", "Ce que femme Veut", "Trianon"...) portés par Mistinguett, Lina Cavalieri ou encore la Belle Otéro etc. "La marque était une belle endormie" explique Simon Ménard son repreneur, "nous revenons sur cette avenue où la marque avait ouvert sa première boutique à la fin du 19ème siècle". Après une vingtaine d'années à travailler en Asie, notamment pour des eaux "Kawaï", il mesure "le potentiel de la marque à séduire le marché asiatique". En effet, ces consommateurs sont friands de marques patrimoniales françaises qui savent raconter de belles histoires. Aujourd'hui, la collection "Queen Next Door" est construite autour de la rose, de la fleur d'oranger, du lys, de l'ylang-ylang et du magnolia. La boutique, un "Queen Boudoir"" est signé par l'agence Sina et Margaux Keller et les packagings sont réalisés par l'agence Anha. On peut y dresser son profil olfactif avec l'aide d'un quiz sur un écran. 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par