Marie Claire s’engage pour un vrai congé de paternité avec DDB Paris

Marie-Claire campagne congé de paternité /DDB Paris

Grande cause du quinquennat, l’égalité entre les femmes et les hommes, patine sur l’allongement du congé paternité. Il est de onze (petits) jours pour les pères, contre 16 semaines pour les mères. Le sujet n'est pas, pour l'heure, une priorité pour le gouvernement. Marie Claire s'engage pour "provoquer une prise de conscience et faire évoluer la loi" dans une campagne signée DDB Paris. Une liste sans fin de choses à penser et à faire est publiée dans le mensuel qui propose un dossier spécial sur le congé de paternité. "Cette façon d’illustrer littéralement la charge mentale permet de créer une prise de conscience générale autour de cette dernière et sur l’inégalité parentale. Le détournement de la devise de la République Française en #LibertéÉgalitéPaternité permet quant à lui d’interpeller le gouvernement et le ramener à ses promesses" précise l'agence. La campagne sera visible en presse et au travers de différentes mères, leadeuses d’opinion, qui partageront leur charge mentale de façon symbolique sur leurs réseaux sociaux.

Marie-Claire paternité / DDB Paris

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par