Marques solidaires

Coeur

Compilation d'initiatives de marques pour émerger quand même. Liste absolument non exhaustive...

C'est qui le patron ?!, marque de produits alimentaires élaborée par des consommateurs, va partager les rentrées exceptionnelles liées aux achats massifs de la population pendant la crise du coronavirus, et appelle les grands noms de l'agro-alimentaire à en faire autant, selon son créateur Nicolas Chabanne. "Le coronavirus a eu un effet phénoménal" sur les ventes de la marque, avec "+380% pour les pâtes, +70% pour les œufs, +40% pour le lait", a expliqué Nicolas Chabanne sur RTL mardi. Les sociétaires de la marque ont décidé de ne pas "garder" l'argent supplémentaire gagné avec ces ventes, et de créer un fonds qui va aider des indépendants et des petits commerçants à passer la crise du coronavirus, et également aider des infirmières "à prendre une semaine de vacances" lorsque la crise sera passée, selon M. Chabanne. "En un seul mois, les gains supplémentaires, c'est plus de 100.000 euros pour une petite aventure comme la nôtre, alors vous imaginez à l'échelle des grands ce que cela peut représenter", a-t-il dit (avec l'AFP)

►  Le monde de l'édition apporte aussi sa contribution dans la lutte contre le virus. En effet, les auteurs des maisons du groupe Editis se mobilisent pour le personnel soignant avec Des mots par la fenêtre, un recueil de 64 textes écrits pendant le confinement au profit de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France (recettes). Un ouvrage à découvrir dès le 16 avril en format numérique (toutes plateformes).  

EDITIS

Uber lance Uber Medics, une option dédiée au transport du personnel de santé (ainsi que de l’AP-HP), sur laquelle l'entreprise reverse entièrement ses frais de service. Les courses sont ainsi proposées à -25%, comparées à des courses standard en UberX. 

►  La société mère de Havaianas, Alpargatas, crée un « Goodwill Partnership » en s'engageant à produire des équipements de protection pour les professionnels de la santé et à faire des dons aux communautés les plus vulnérables. Cela avec la production et la distribution de 250 000 masques et plus de 250 000 paires de chaussures (pour l'hôpital de São Paulo notamment). Le partenariat inclut aussi des actions auprès des communautés vulnérables dans tout le Brésil (Paraiba, Pernambuco, Minas Gerais et de Rio de Janeiro, où sont notamment situées les usines de l'entreprise).  Enfin, par le biais de la marque Havaianas, Alpargatas fera don de 100 000 kits de produits essentiels: tongs Havaianas, produits d'hygiène et nourriture, aux communautés vulnérables de São Paulo, Rio de Janeiro, Brasília, Salvador et Belo Horizonte.

 Les marques du groupe Volkswagen ont commencé à produire des composants pour masques de protection, en utilisant l’impression 3D. Ces composants sont donnés à l'Espagne au travers d'un transport coordonné par Airbus, pour être ensuite acheminés de Hambourg à Madrid. Aussi, différentes marques du groupe mettent en place des projets locaux d’impression 3D (notamment via le réseau Mobility Goes Addictive, 250 entreprises).
 

Le chiffre : 72 % des Français ne feront plus la bise à leurs collègues une fois retournés au travail (source : Qapa). Une "aubaine" pour tous ceux qui n'aimaient pas ça...

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par