Mois des Fiertés : "l'inclusion est l'affaire de tous" -  Vanessa Moungar (LVMH)

Vanessa Moungar, directrice diversité & inclusion du groupe LVMH

Vanessa Moungar, directrice diversité & inclusion du groupe LVMH rencontrée lors du lancement du Mois des Fiertés, nous a expliqué la démarche et l'engagement du groupe pour lutter contre les discriminations LGBTI+.

Votre événement interne "Walk the Talk" se veut une preuve de votre engagement et de votre participation mondiale pour le Mois des Fiertés. Est-ce une première pour le groupe ?

Vanessa Moungar : depuis quatre ans, et sous l’impulsion de Chantal Gaemperle, DRH du groupe, LVMH sensibilise ses collaborateurs à la lutte contre les discriminations LGBTI+ à l’occasion du Mois des Fiertés. Nous les impliquons autour de nos engagements, et faisons rayonner la communauté de nos collaborateurs engagés dans ce combat sur le terrain à l’international tout l’année. Nous collaborons chaque année avec la direction de la communication du groupe pour impulser des nouveautés dans les formats pour continuer à sensibiliser et à inciter directement à l’action. Cette année, l’évènement "Walk the Talk" au siège, rassemblant nos leaders ainsi que des collaborateurs de tous niveaux à travers les réseaux Pride de collaborateurs du groupe et des Maisons, était en effet une première. L’autre nouveauté étant la volonté de permettre aux collaborateurs dans le monde entier de participer aux Marches des Fiertés de leurs villes sur les différents continents. Notre souhait était de lancer le Mois des Fiertés et de saisir cette occasion pour réaffirmer notre engagement contre toute forme de discrimination, et partager avec le plus grand nombre nos actions du quotidien pour une culture inclusive. C’est la raison pour laquelle le thème de cette année chez LVMH est "Walk the Talk", et nous avons produit un rapport d’activité récapitulant nos engagements et les actions concrètes. Nous avons à cœur de donner à tous nos collaborateurs les moyens et l’autonomie d’explorer pleinement leur potentiel, et notre créativité se nourrit de la différence et de la complémentarité de tous nos talents. Mais pour pouvoir exprimer son potentiel, il faut se sentir libre d’être soi-même. Encore trop de personnes LGBTI+ ne se sentent pas à l’aise pour se rendre visibles dans le monde du travail, ce qui a un impact prouvé sur la performance. Ce type d’évènement nous permet de promouvoir le dialogue et l’écoute. De casser les stéréotypes et les préjugés pour favoriser la compréhension à travers le partage d’expérience, et nous permettre à tous d’apprendre et de grandir dans l’appréciation et le respect des identités de chacun.

A Paris, la marche se déroule le samedi 24 juin : y aura-t-il un "char" LVMH ?

Vanessa Moungar : cette année, dans une démarche éco-responsable, l’Inter-LGBT a annoncé que la Marche des Fiertés parisienne se ferait sans char. Nous sommes fiers de soutenir la participation de nos collaborateurs et collaboratrices sous le leadership de notre réseau d’employés pour l’inclusion LGBTI+, "All LVMH Pride France". C’est la première fois que LVMH participera à la Marche des Fiertés parisienne, et nos réseaux All Pride se mobilisent cette année dans de nombreuses villes autour du monde : New-York, Los Angeles, Miami, Londres et Tokyo, entre autres. A l’occasion de cette mobilisation globale, Jonathan Anderson, directeur artistique de la Maison Loewe, nous a fait l’honneur de créer un t-shirt spécial aux couleurs du drapeau LGBTI+ que tous nos collaborateurs dans le monde porteront lors de ces marches.

Sur scène, plusieurs personnalités du Groupe ont pris la parole, font-elles partie du réseau "All LVMH Pride" ?

Vanessa Moungar : des personnes de divers backgrounds ont pris la parole lors de l’évènement. A commencer par nos talents représentants du réseau "All LVMH Pride" en France et autour du monde, ainsi que des réseaux des Maisons (Moët Hennessy, Celine et Sephora), dont les témoignages et partages d’expérience ont inspiré de nombreux participants et contribuent à nourrir un environnement de travail et une culture plus inclusive, où chacun se sent accueilli, respecté et considéré. Il est également important de valoriser l’engagement personnel de celles et ceux qui s’engagent à travers ces réseaux et donnent de leur temps, leur énergie et leurs idées pour faire avancer les choses. Nous avons également entendu les voix de nos dirigeants, DRH et partenaires, pour mettre en lumière les pratiques et initiatives qui ont le plus d’impact sur le terrain. Les dirigeants en particulier ont un devoir d’exemplarité. Et il est important que tous les leaders se sentent investis de ces valeurs et de ces engagements. Leur présence lors de ces évènements et leur soutien et sponsorship du quotidien nous sont précieux et indispensables à la poursuite de nos ambitions en matière de diversité, d’équité et d’inclusion. Chez LVMH, l’inclusion est l’affaire de tous, et nous croyons fermement que nous avons tous un rôle à jouer à titre individuel dans la poursuite d’une culture toujours plus inclusive. Être respectueux de l’identité de chacun, être à l’écoute, amplifier des voix ou encore ouvrir des portes, tous ces comportements favorisent l’inclusion et l’entretien d’un environnement de travail dans lequel chacun peut exprimer tout son potentiel.

Concrètement vous avez annoncé l'intensification de votre soutien à l'association Le Refuge. Pour quelles raisons ?

Vanessa Moungar : notre partenariat avec le Refuge a démarré l’année dernière dans le cadre des Métiers d’Excellence LVMH, l’initiative dédiée à la préservation et à la transmission des savoir-faire des Maisons du groupe à travers le monde. A travers l’Institut des Métiers d’Excellence, LVMH offre un programme de formation professionnelle en alternance ayant pour but de développer l’employabilité des jeunes générations et des personnes en reconversion dans les 280 métiers de la création, de l’artisanat et de l’expérience client. En 2022, lors de la deuxième édition de la tournée You and ME, LVMH avait convié des bénéficiaires du Refuge à découvrir les différents métiers du groupe ainsi que les formations proposées. Ils avaient rencontré à cette occasion Ouïssem Belgacem- qui est parrain de l’association -, ancien footballeur international et auteur du livre autobiographique « Adieu ma honte » dans lequel il raconte la difficulté d’assumer son homosexualité dans le milieu du football. Il leur avait partagé son témoignage et ses conseils pour réussir à exprimer la pleine mesure de son potentiel dans le cadre professionnel. À la suite de cette expérience, deux jeunes bénéficiaires de la Fondation ont été sélectionnés pour intégrer l’Institut des Métiers d’Excellence et suivre des formations en alternance au sein de la Maison Christian Dior Couture et du Bon Marché. Dans la continuité de cette première collaboration à succès, le Groupe a été fier d’annoncer l’intensification de ce partenariat à l’occasion de la Journée Internationale contre l’Homophobie et la Transphobie, le 17 mai dernier. Notre soutien a pour vocation d’aider le Refuge à secourir encore plus de jeunes en situation de détresse chaque année et de les accompagner dans leur choix d’orientation professionnelle grâce à un dispositif autour de plusieurs axes : sessions découverte de l’Institut des Métiers d’Excellence LVMH, inscription des bénéficiaires intéressés par ces métiers aux parcours de formation en ligne, rencontre avec des collaborateurs lors de la tournée You and ME et un accompagnement tout au long de leur processus de recrutement. Ce partenariat s’inscrit dans notre démarche d’ouvrir les portes du groupe à des personnes de tous horizons et chemins de vie, grâce notamment à des partenariats qui peuvent nous aider à toucher des personnes qui n’auraient pas forcément pensé au groupe LVMH comme une destination de carrière.

Vous formez en interne à l'inclusivité, à la tolérance notamment avec le soutien de l'Autre Cercle. Depuis 2019 et la signature à l'ONU d'une charte dédiée, avez-vous constaté/mesuré en interne les bénéfices ?

Vanessa Moungar : une culture d’entreprise se façonne au quotidien. A travers les actions de chacun d’entre nous. C’est pourquoi il nous tient à cœur depuis de nombreuses années de former en continu et de sensibiliser nos collaborateurs dans une démarche de prévention de toute forme de discrimination. L’entreprise a un rôle clé à jouer pour mettre en place un cadre institutionnel dans lequel l’homophobie, la biphobie, la transphobie n’ont pas leur place, au même titre que le sexisme, le racisme, ou toute autre forme de discrimination. En la matière, nous appliquons les standards les plus exigeants en matière de recrutement avec des campagnes régulières de test de discrimination à l’embauche sur les CVs, dont certains ciblant spécifiquement des critères liés à l’identité de genre et l’orientation sexuelle. Nous sensibilisons également régulièrement nos recruteurs et managers à travers différentes formations sur le recrutement inclusif, et plus largement tous nos talents sur la question des biais inconscients. Cette formation est disponible en neuf langues. Nous avons également créé un système d’alerte en cas de discrimination, accessible à toutes nos parties prenantes. En 2022, le groupe a mis à jour ses systèmes d’information RH pour permettre l’auto-identification du genre pour tous les talents, et nous soutenons pro-activement nos réseaux "All LVMH Pride", qui sont de puissantes plateformes composées de talents de la communauté et d’alliés dans le monde entier sur des sujets liés à l’inclusion LGBTI+ ainsi que des partenaires précieux dans la mise en œuvre de nos politiques et de nos actions. La culture et son évolution sont complexes à mesurer avec des indicateurs de performances, et le ressenti de nos collaborateurs est le meilleur compas. Grâce à la signature de la Charte de l’Autre Cercle par le groupe et plus de vingt de ses Maisons en France en fin d’année dernière, nous prendrons part en fin d’année à l’enquête du baromètre de l’Autre Cercle avec l’IFOP, afin d’avoir des retours concrets sur l’expérience vécue de nos talents à travers l’écosystème.

Sephora s'est distinguée sur le sujet : pouvez-vous nous raconter ?

Vanessa Moungar : nos Maisons sont aussi particulièrement actives sur le terrain. Depuis 2019, elles ont mis en œuvre plus de 150 initiatives axées sur l’inclusion LGBTI+, alignées sur leur ADN, leurs secteurs et leurs géographies. Chaque année, les initiatives des Maisons sont reconnues par notre "Inclusion Index", qui vise à promouvoir leur impact autour de six dimensions majeures : l’équité des genres, l’inclusion LGBTI+, le handicap, les origines (nationales et sociales) et la culture inclusive. En 2022, Sephora a gagné le prix de l’Inclusion Index dans la catégorie LGBTI+ avec une initiative en partenariat avec le MAG Jeunes LGBT pour soutenir le Grand Bal des Fiertés, l’un des plus grands événements caritatifs européens en faveur de la communauté LGBTI+. Sephora a saisi cette occasion pour mener des campagnes internes et externes d’éducation et de sensibilisation à l’inclusion des personnes LGBTI+. En dehors de cette initiative en particulier, Sephora est l’une de nos Maisons les plus actives et reconnues pour ses efforts en matière de diversité et d’inclusion. Particulièrement active sur le sujet de l’inclusion LGBTI+, la Maison implémente de nombreuses initiatives autour du monde, de la formation et sensibilisation à des initiatives telles que "Classes for Confidence" pour les personnes transgenres. L’initiative "We Belong to Something Beautiful" célèbre toutes les beautés, aussi bien en interne qu’en externe. Nous sommes très fiers de leur engagement qui œuvre pour un respect de l’individualité et la célébration de la différence, offrant à ses collaborateurs un environnement de travail sécurisant où que ce soit dans le monde, et permet de sensibiliser un large public.

Enfin vous soutenez l'adaptation en documentaire (Canal+) du roman de Ouissem Belgacem "Adieu ma honte" dont le premier épisode a été diffusé le 7 juin : est-ce que le Groupe a déjà soutenu une œuvre aussi forte ?

Vanessa Moungar : c’est en effet la première fois que le groupe soutient un documentaire sur le sujet. Son histoire et son combat nous ont beaucoup touchés. C’est une leçon de résilience, de leadership, qui résonne fortement avec nos valeurs humaines. Le soutenir dans le partage de son récit s’inscrit dans notre démarche d’amplifier les voix qu’on entend moins, dans une démarche alliée. Il s’agit là aussi, de "Walk the Talk ».

À lire aussi

Filtrer par