Événementiel : Orange et Publicis lancent Voilà

Maurice Lévy et Stéphane Richard

Stéphane Richard et Maurice Lévy

Ce lundi, Orange et Publicis ont annoncé la création de Voilà, une coentreprise accompagnant la digitalisation des événements professionnels, avec la nomination d'Olivier Armbruster en tant que CEO, ex strategy consultant chez Publicis Sapient. À l’occasion de ce lancement, Stéphane Richard, président directeur général d’Orange a déclaré "Voilà, c’est d’abord la rencontre entre deux leaders, et amis, de leur secteur Orange et Publicis, qui ont fait le choix de mettre leur expertise au service du secteur événementiel". L’origine de ce projet remonte au début de la pandémie et la mise en place des mesures sanitaires qui en a découlé. De nombreux professionnels ont été contraints de revoir le format de leurs événements et de se reporter sur une solution en distanciel. Bien souvent, les outils utilisés, adaptés aux réunions, ont néanmoins montré leurs limites pour la gestion d’un événement. Orange et Publicis ont pris conscience de la complexification de la chaîne d'organisation d'un évènement ainsi que son évolution inévitable vers l'hybridation mêlant digital et physique. De fait, l’offre de Voilà se caractérise par la mise à disposition d’une plateforme cloud de production d’événements hybrides, personnalisable et accessible en mode SaaS (Software as a Service). Cette coentreprise d'une trentaine de salariés majoritairement issus des deux groupes est détenue à parité par Orange et Publicis. Les deux partenaires ont investi une vingtaine de millions d'euros pour son lancement. 

"Avec Orange nous avons constaté que les solutions technologiques actuelles n’apportaient pas la réponse émotionnelle, participative et humaine que sont la signature des grandes rencontres" a affirmé Maurice Levy, président du conseil de surveillance de Publicis Groupe. La plateforme digitale évènementielle proposée par Voilà a été testée et validée sur une trentaine d'événements en 2021. Elle propose une solution transversale pour aider à la préparation des événements depuis l'envoi d’emails, la création d'un site dédié, l’animation à l’analyse post- événement via un monitoring complet des actions. La plateforme possède des fonctionnalités pensées pour les besoins spécifiques de l’événementiel telles que la qualité visuelle HD, une scalabilité potentielle de 100 000 participants, une personnalisation du player et du site évènementiel, ou bien encore une interactivité enrichie (sondages, chat, Q&A, etc.) via un affichage direct sur le live. Enfin, Voilà a pour objectif de simplifier l’organisation des événements digitaux au travers d’un back office qui se veut intuitif. Par ailleurs, Voilà offre également la possibilité de basculer en format 100% mobile et de retransmettre un objet en 3D, notamment en cas d'annonces de nouveaux produits. "On est même prêt pour le métavers", a promis François Bitouzet, directeur général de Publicis Live et cofondateur de Voilà, qui a déjà signé un partenariat avec le Palais des Festivals de Cannes. Olivier Armbruster, CEO de Voilà, a conclu "Voilà éclaire l’événementiel sous un nouveau jour : celui du digital voulu et non pas subi". L'ambition de la plateforme étant d'arrêter de faire du digital le pendant du réel, elle espère générer un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros d'ici à 2024. D'après Olivier Armbruster, "Voilà a pour ambition de devenir la première licorne de la tech évènementielle d'ici là". 

Voilà
Voilà

À lire aussi

Filtrer par