Printemps Solidaire interpelle le Président de la République

Pour son meeting-concert ce dimanche place de la Concorde, Printemps Solidaire interpelle Emmanuel Macron à travers une campagne d'affichage sauvage (5 000 affiches). "Plus que jamais, 2017 doit être l’année du 0,7". Une promesse française (vieille de près de 50 ans et jamais tenue) d’allouer 0,7% de ses richesses à l’aide publique au développement (APD) pour les pays les plus pauvres. Le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Danemark, la Norvège et les Pays-Bas l’ont déjà fait. " Cette mobilisation exceptionnelle doit être entendue par l’Élysée et se traduire en actes politiques forts. Nous voulons rappeler à Emmanuel Macron que l’oubli coûte des vies et pas seulement sur les rives de la Méditerranée. Notre histoire et nos valeurs humanistes nous obligent à tenir notre promesse devant les inégalités qui gagnent du terrain. Avec 0,38% de son RNB alloué à l‘APD contre 0,7%, la France est déjà largement en retard dans son effort de solidarité internationale", déclare Luc Barruet, porte-parole de Printemps Solidaire. Le président a signé le 11 avril l'Appel de Printemps Solidaire qui demandait aux candidats à la présidentielle de s'engager sur le 0,7% d'ici 2022.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par