Pullin s'engage très concrètement contre le gaspillage vestimentaire

Pullin

Vente caritative Pullin à Hossegor

(© Bruno Barbier)

Si le ministère de la transition écologique prépare une loi pour lutter contre le gaspillage vestimentaire et interdire la destruction des invendus (à l'image de la loi cotre le gaspillage alimentaire), certaines marques agissent déjà. C'est le cas de Pullin, la marque de prêt-à-porter basée à Hossegor. Elle a organisé une vente de 30 000 pièces neuves d’anciennes collections, à prix très bas; Des produits initialement candidats à la destruction. A l’origine de cette action, une rencontre entre Henri Abeille, président du centre communal d’action sociale d’Hossegor, membre des Kiwanis et Guillaume Baché, brand manager de Pullin. « Toutes les entreprises textiles détruisent les stocks d’invendus en les brûlant et les enfouissant, ce qui coûte moins cher que d’organiser des ventes bradées. Pullin a fait ce don à Guillaume et les Kiwanis sont précurseurs dans le domaine. Les gens ont pu acheter cinq pièces pour 10 euros » précise Henri Arbeille.

 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par