Renault et Challenges anticipent l'éditorialisation de la voiture autonome

Un peu moins d’un an après la prise de participation de Renault dans le capital du groupe Challenges (Challenges, Sciences et Avenir, La Recherche, L’Histoire, Historia…) , l’opération commence à porter ses fruits. Ainsi pendant la durée du Mondial de l’Auto qui se tient à Paris du 4 au 14 octobre, le constructeur propose aux visiteurs une « Augmented Editorial Experience » ou AEX. Vision de ce que pourrait être le futur du contenu éditorial embarqué, "AEX ouvre la voie à une nouvelle ère d’expériences enrichissantes pour réinventer le temps passé à se déplacer", indique un communiqué de Renault. Intégré à la  voiture autonome, le concept AEX permettrait d’offrir un accès facile et interactif via la commande vocale, à un contenu fiable et de qualité. Il s’agirait de proposer une expérience conversationnelle, personnalisée et contextuelle, reposant sur un scénario vocal en interaction avec son environnement. En fonction de l’heure de la journée, de l’endroit où se trouve la voiture, de la présence d’un seul ou plusieurs passagers, AEX pourrait proposer de manière proactive, des contenus éditoriaux exclusifs, individuels ou collectifs, à écouter ou à partager sur les médias sociaux.  Une expérience que les visiteurs du Mondial 2018 pourront vivre dans une capsule de 4 mètres de diamètre recouverte d’un écran panoramique. AEX, une expérience immersive à vivre sur le salon.  Un projet développé avec le soutien éditorial des  rédactions de Challenges, Sciences & Avenir, La Recherche, L'Histoire et Historia  et l’expertise de Publicis Group pour la conceptualisation et le développement du concept.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par