#stopAnimalSelfies, la campagne qui veut laisser les animaux sauvages en paix

primate
(©  Manuel Oppel del Rio, Unsplash)

Ne mettez plus de selfies de paresseux sur votre compte Instagram. C’est le genre de message qu’adresse le Costa Rica aux visiteurs locaux et internationaux afin de préserver sa faune des photos et des selfies intrusifs qui nuisent au tourisme durable, autour d'une campagne  intitulée #stopanimalselfie sur les réseaux sociaux.  Construite avec le Ministère de l’Environnement et de l’Energie (MINAE) et avec le soutien de l’Institut Costaricien du Tourisme (ICT), celle-ci a pour objectif d’éduquer les publics aux bons comportements envers les animaux sauvages, en respectant leur habitat, leur comportement et une certaine distance avec eux.  Cela en incitant les publics à se prendre en  photo avec une peluche d’animal sauvage , notamment sur Instagram avec la mention « Je ne maltraite par les animaux sauvages pour un selfie » et le hastag dédié à l'opération #stopanimalselfies. Promouvoir des expériences en contact direct avec les animaux sauvages (les caresser ou les nourrir) pour obtenir un souvenir, est illégal au Costa Rica puisque les animaux sauvages y sont considérés comme patrimoine de tous les costariciens, faisant partie de leurs trésors naturels et « dont la beauté attire des milliers de touristes chaque année », précise un communiqué. 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par