YSL sous le feu de la critique

La toile s'enflamme. Derrière le hashtag #YSLRetireTapubDegradante, la nouvelle campagne automne 2017 de la marque. Des images jugées humiliantes et dégradantes pour l'image des femmes. Des dizaines de plaintes auraient été déposées au Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) de l'ARPP pour dénoncer l'image d'une "femme offerte, de soumission, de sexisme ou encore de culture du viol", explique Stéphane Martin, directeur général de l'Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité. Vendredi 10, l'autorité devrait se prononcer. Un émoi à l'approche du mercredi 8 mars ?

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par