Un déclinaison « jeune » pour Sciences et Avenir

Le magazine d'actu scientifique Sciences et Avenir va lancer d'ici l'été "Sciences et avenir J", un mensuel destiné aux jeunes lecteurs (à partir de 11 ans), a annoncé jeudi son éditeur, le groupe de presse Challenges. Pour le mensuel, il s'agit de transformer l'essai auprès des jeunes, alors qu'il revendique déjà le titre de premier média scientifique français sur les réseaux sociaux (près de deux millions de personnes le suivent sur Facebook) ce qui lui permet de toucher des lecteurs moins âgés que dans sa version papier. "Depuis des années, nous avons fait un effort important sur le numérique, qui nous a permis d'atteindre un nouveau lectorat, plus jeune et nous nous sommes dit qu'il pouvait être intéressé par un nouveau magazine", a expliqué à l'AFP Olivier Lascar, rédacteur en chef numérique de Sciences et Avenir et futur rédacteur en chef de ce nouveau mensuel. Sciences et Avenir J veut s'appuyer sur les deux fondamentaux du média dont il est issu, à savoir "pédagogie et vulgarisation scientifique rigoureuse", tout en faisant appel aux "nouvelles écritures du journalisme", selon un communiqué du groupe Challenges, présidé par Claude Perdriel. "Nous traiterons des mêmes types de sujets que Sciences et Avenir, y compris les maths ou les technologies, mais en revanche nous les traiterons avec un effort de pédagogie particulier, adapté à l'âge des lecteurs, et avec une mise en scène de l'information aussi bien dans le texte, avec l'emploi de métaphores qui parlent aux jeunes, que sous forme visuelle, par exemple des BD", explique Olivier Lascar. Le magazine comprendra notamment des séquences consacrées à la découverte (avec des sujets extraordinaires, futuristes, ou suscitant l'étonnement), à l'apprentissage mais avec une approche journalistique et non parascolaire, et une section "boussole" qui aidera les jeunes à se repérer dans le monde via des articles explicatifs (par exemple, sur le cyberharcèlement). Le nouveau titre aura en outre une dimension participative : il mettra en valeur des initiatives et inventions de ses lecteurs pour changer leur quotidien ou le monde.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par