GARRD : un nouveau syndicat pour les auteurs-réalisateurs de documentaires

500 auteurs-journalistes-réalisateurs de reportages et documentaires ont annoncé avoir élu des représentants pour créer en leur nom la « Guilde », un syndicat professionnel chargé de défendre leurs intérêts. La GARRD (Guilde des auteurs-réalisateurs de reportages et documentaires), a pour objectif d’informer, défendre et influencer. « Cette Guilde est née d’une mobilisation spontanée, déclenchée par une proposition des syndicats de producteurs : un salaire minimum à 120 euros par jour, deux fois moins que ceux des techniciens de nos films », revendique le syndicat. « Notre profession se paupérise et tous les ans, certains d’entre nous quittent le métier parce qu’ils ne peuvent plus en vivre, nous sommes devenus LA variable d’ajustement du financement de nos films, dont nous sommes pourtant les chefs d’orchestre ».

Selon la Guilde, depuis 15 ans, les budgets diminuent ou stagnent. « Et malgré tout, nous répondons aux exigences de plus en plus grandes des diffuseurs ».La Guilde a pour objectif de devenir le partenaire des diffuseurs, producteurs et institutions. « Son but est de peser aujourd’hui sur les négociations en cours qui sont en train de bouleverser le financement de nos films ». Les membres de ce nouveau syndicat harangue les diffuseurs : « vous avez besoin de nous et nous avons besoin de vous. Travaillons en bonne intelligence ».

Les signataires du communiqué : Gonzalo Arijon, Guy Beauché, Stéphane Bentura, Benoit Cressent, Céline Destève, Elizabeth Drévillon, Liza Fanjeaux, Audrey Gloaguen, Robin Hunzinger, Stéphane Jacques, Jean-Luc Guidoin, Frédérique Mergey, Olivia Mokiejewski, Anne Richard, Jérome Sesquin, Sandrine Bagarry, Sophie Bassaler, Manuela Frésil.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par