Les 18-30 ans et les fake news

Dans le cadre de sa démarche #moijeune menée en partenariat avec OpinionWay, 20 Minutes publie les résultats d’une enquête consacrée à la perception de l’information par les 18-30 ans. Parmi les enseignements, 40% des personnes interrogées vont chercher l’information par eux-mêmes auprès de leurs sources habituelles tandis que seuls 10% laissent « l’info venir ». Ils disent en outre, à 75% (18% systématiquement et 57% régulièrement), avoir l’habitude de recouper/vérifier une information avec d’autres sources. Pour plus de la moitié des sondés (51%), l’info émise par un media qu’ils connaissent bien est gage de fiabilité ou lorsqu’elle est relayée par le compte officiel d’une organisation (24%). A l’inverse, la méfiance se fait jour lorsque le titre d’un article est tapageur/racoleur pour 34% du panel ou quand l’angle est trop partisan/orienté (21%). Pour 75% des personnes interrogées, c’est l’actualité politique qui est la plus concernée par les fake news, devant l’actu internationale (33%) ou encore les people (27%) et la religion (18%). Pour y remédier, 37% des sondés considèrent que c’est aux médias d’identifier et de partir en chasse aux fausses infos, mais aussi aux lecteurs (31%). Et dans une moindre mesure les réseaux sociaux (19%). Méthodologie : étude réalisée en ligne (site mobile) après sollicitation par SMS du 3 au 11 mai 2017 auprès de 973 répondants. L’intégralité de l’étude est consultable ici.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par