Alain Weill et la mort du journal print

D’ordinaire plutôt prudent sur le devenir print des marques de presse du groupe Altice (L’Express, Libération, etc.), le directeur général d’Alice Media Alain Weill (BFMTV, RMC, etc.)  s’est semble-t-il lâché lors d’un débat sur les tendances à venir de l'économie numérique dans le cadre du Digiworld Future. Selon Les Echos, il aurait ainsi déclaré que « si demain on peut diffuser des informations d'aussi bonne qualité en se passant de papier, finalement, pour les entreprises de presse, ce n'est pas plus mal ».  Estimant au passage qu’était « condamné » le modèle du journal print, que « 60% des journaux papiers ne sont pas vendus » et qu' « il n'y a pas un journal papier qui connaisse la croissance ». 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par