Altice à l’assaut de la Bourse américaine

Altice a fait un pas supplémentaire dans l'introduction en Bourse de sa filiale américaine, Altice USA. En effet, selon le document déposé par lgroupe de médias et télécoms de Patrick Drahi auprès de la SEC, le gendarme de la Bourse américaine, celui-ci prévoit de coter Altice USA dans une fourchette indicative située entre 27 et 31 dollars, soit entre 1,4 et 1,6 milliard de dollars. Objectif de cette offre publique de vente ? Notamment accélérer le remboursement de la dette contractée par Altice pour les rachats successifs des câblo-opérateurs Cablevision (Optimum) et Suddenlink. La dette nette d'Altice USA, issue principalement de ces rachats, s'élève à 20,5 milliards de dollars au 31 mars. Toutefois, l'opération, dont le coup d'envoi avait été donné en avril avec l'enregistrement d'un document de base à la SEC, ne profitera cependant qu'en partie à la filiale du groupe de télécoms, la majorité des actions étant vendues par les actionnaires minoritaires. Le produit de l'opération doit permettre de racheter une partie d'un prêt de 2 milliards de dollars, qui doit arriver à échéance en 2025, avait précisé le groupe dans son document de base. La filiale américaine d'Altice est désormais le quatrième câblo-opérateur aux Etats-Unis. Elle a réalisé, au premier semestre de l'exercice en cours, un chiffre d'affaire de 2,17 milliards d'euros, en hausse de 7,4%. Aujourd'hui, les Etats-Unis représentent le second marché du groupe Altice  avec un peu plus de 36% des ventes qui y sont réalisées, derrière la France, qui représente plus de 45% du chiffre d'affaires global.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par