Un anglophone à la direction de l’information de l'AFP

Un journaliste anglophone, Phil Chetwynd, a été nommé mercredi directeur de l'information, un choix qui vise notamment à refléter l'internationalisation croissante des activités de la troisième agence mondiale. Phil Chetwynd, 49 ans, de nationalité britannique, était jusqu'ici rédacteur en chef central de l'Agence France-Presse. Sa nomination a été officialisée par le PDG de l'AFP, Fabrice Fries, lors de la présentation de ses vœux aux salariés. Alors que l'AFP réalise près de 60% de son chiffre d'affaires hors de France, c'est la première fois qu'un journaliste anglophone est nommé à un poste aussi élevé dans son organigramme. Le directeur de l'information supervise toutes les activités éditoriales de l'agence. Un choix que Fabrice Fries, qui a pris la tête de l'AFP au printemps 2018, a motivé notamment par sa volonté d'"ouvrir" davantage la direction de l'agence vers l'international. "J'étais frappé en arrivant de voir combien la diversité géographique de l'AFP n'était pas suffisamment reflétée" dans sa haute hiérarchie, a-t-il expliqué. "Je pense qu'il faut qu'on s'ouvre. Ce n'est pas la seule raison loin s'en faut, mais c'est une raison très importante et c'est un signal que je voulais aussi donner aux salariés de l'agence", a-t-il souligné.   Il succèdera, d'ici la fin du mois, à Michèle Léridon, qui avait annoncé mardi vouloir "passer le témoin" après quatre ans et demi passés à la direction de l'information de l'agence de presse. La Correspondance de la presse a indiqué mercredi qu'elle pourrait être nommée prochainement au Conseil supérieur de l'audiovisuel, une hypothèse qualifiée de "piste" par l'intéressée.   Ce changement à la direction de l'information intervient dans une période pleine de défis pour l'AFP, dont le PDG a lancé à l'automne dernier un "plan de transformation". Celui-ci prévoit la suppression de 125 postes nets sur 5 ans (soit 5% des effectifs à fin 2017), parallèlement au développement des recettes commerciales, dans le but de ramener les comptes de l'agence à l'équilibre en 2021.

Phil Chetwynd, 49 ans, est rédacteur en chef central de l'AFP depuis 2012. De nationalité britannique, il est entré dans l'entreprise en 1996 et a occupé plusieurs postes au sein du réseau international de l'Agence, à Pékin, à Hong-Kong, ainsi qu'à Paris. Il a gravi les échelons au sein de la rédaction en devenant rédacteur en chef adjoint puis rédacteur en chef de la région Asie-Pacifique, avant d'intégrer la rédaction en chef centrale.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par