Arte dévoile sa nouvelle grille de programmes

Arte

Le film « La sirène du Mississipi » de François Truffaut sera diffusé dans le cadre d’un cycle consacré au réalisateur.

« Dans cette époque troublée où la distanciation sociale est devenue la règle, l’accès à la culture, à la création sous toutes ses formes, est un enjeu de survie. Pour décrypter le monde, l’appréhender dans toutes ses dimensions, s’en évader », ont déclaré Peter Boudgoust, président d’Arte GEIE et Bruno Patino, nouveau président d’Arte France. Ce dernier, ex-directeur éditoriale de la chaîne, prendra par ailleurs la tête du groupement Arte France-Allemagne au 1er janvier 2021. Au programme de cette nouvelle saison sur Arte, « s’informer autrement, se divertir » avec pour ambition de devenir la principale plateforme culturelle européenne. « L’an dernier, l’ensemble des offres numériques d’arte ont enregistré plus d’1 milliards de vidéos vues, dont 20% en dehors de France et d’Allemagne », a précisé Peter Boudgoust, qui a annoncé une collection européenne a l’automne.

« La politique d'Arte en matière de grille est celle d'une évolution progressive sans grands bouleversements. Il n'y aura donc pas de changements notables en janvier 2021 », a indiqué la chaine à l’issue d’une conférence de presse en ligne. Une grille que devra prendre en charge Boris Razon, le nouveau directeur éditorial qui succède à Bruno Patino. « Boris Razon arrive le 7 septembre, il aura les missions qui étaient les miennes en tant que directeur éditorial dans l'animation des équipes des différentes unités de programmes. J'imagine qu'il s'inscrira à la fois dans une certaine continuité et qu'il apportera également sa touche personnelle », a ajouté Bruno Patino, qui souhaite une chaine qui parie sur sa différence et incarne « la petite musique d’une voix singulière ». 

Du cinéma avec 80% de films d’auteur

Cette saison, Arte veut diversifier davantage son offre. La chaîne associera sans aucun doute ses choix éditoriaux sur les résultats de sa grande enquête sociologique « Il est temps » - consacrée aux nouveaux enjeux climatiques, démocratiques et sociaux - qui seront dévoilés à la fin de l’automne, accompagnés d’une programmation spéciale sur la chaîne. « Il y a à ce stade près de 400 000 répondants et plus de 40 millions de réponses ». Au programme, de nombreux documentaires mais aussi des fictions - « No Man’s Land », « Claire Andrieux », « Kidnapping », « A l’abordage » ou encore « Moloch » - et une offre numérique qui tend à se différencier de l’antenne. Des séries britanniques seront mis en ligne à partir du 3 octobre et disponible pendant 9 mois sur la plateforme arte.tv, à l’image de « The virtues », « Inside n°9 », « Mum » ou « Detectorists ». « Le non-linéaire représente aujourd'hui pour les documentaires de première partie de soirée environ 40% de l'audience totale ».

Du côté de la science et de la découverte, Arte mise cette saison sur  « l’aventure humaine », une série de documentaires à découvrir chaque samedi : les expéditions sous-marines de Laurent Ballesta (Planète Méditerranée), la construction de l’Opéra Garnier, l’odyssée de l’écriture… Et côté science, des enquêtes sur l’effet des écrans sur notre santé mentale, l’avenir des WC ou les origines d’Homo sapiens. La création numérique n’est pas en reste, nécéssaire « pour réinventer notre perception », selon les mots de Bruno Patino. Au sommaire : des expériences immersives avec  la fiction VR « Battlescar » ou le film interactif « Ordesa » ; de nouveaux podcasts à l’image de « Transmission » sur Arte Radio dans lequel les pionniers de la pop culture se racontent ; et des webséries en tous genres : le trajet quotidien de deux collègues de bureau (« 18h30 »), une enquête sur la préhistoire des réseaux sociaux (« Jurassic Web »), ou encore une relecture sensuelle des peintures classiques dans « Merci de ne pas toucher ».

Arte se doit être un « lieu d’accueil et de médiation de la culture », et accueillera des oeuvres sur l’art et la culture : documentaire sur Alfons Mucha, la pop et le féminisme, Dorian gray par Oscar Wilde, Brian Jones des Rolling Stones, le peintre Modigliani… Du côté des séries courtes - diffusées quotidiennement à 20h50, on retrouvera « 50 nuances de grecs » dans une deuxième saison ou l’animé « De Gaulle à la plage ». Enfin le cinéma, dans une offre « éclectique » et « pléthorique », avec 80% de films d’auteur et autour de grands cycles : Isabelle Huppert, Kathryn Bigelow et François Truffaut, des portraits de légendes du cinéma – Jean Rochefort, Jane Fonda, Takeshi Kitano, Tom Cruise, etc – et la sixième édition du Festival du cinéma, qui réunit le meilleur des coproductions récentes de la chaîne.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par