Assistants vocaux : FranceInfo renforce son offre

Lucas Menget

Lucas Menget, directeur adjoint de la rédaction et directeur du numérique de FranceInfo.

(© Christophe Abramowitz/Radio France)

FranceInfo (Radio France) dévoile en exclusivité à CB News sa nouvelle offre d’information à destination des utilisateurs d’assistants vocaux : depuis le 29 janvier, Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, propose « la question franceInfo », un nouveau format sur l’actualité qui interagit avec les auditeurs.

« FranceInfo a toujours été une radio d’innovation », déclare avec fierté Lucas Menget, directeur adjoint de la rédaction et directeur du numérique de la station-chaîne. Depuis quelques jours, Alexa - l’assistant vocal d’Amazon - propose à ses utilisateurs un nouveau format : « La question franceInfo ». Après avoir demandé « Alexa, lance la question franceInfo », les utilisateurs sont accueillis par un journaliste de la station qui leur pose une question sur un sujet d’actualité lié à leur chronique du jour. De façon à renforcer l’interactivité avec l’auditeur, ce dernier doit répondre par « vrai » ou « faux ». S’il donne la bonne réponse plusieurs fois, il peut devenir « roi de l’info ».

Ensuite, l’enceinte connectée lance la chronique, préalablement ré-enregistrée pour ce support - avec des variables selon la réponse de l’auditeur. La thématique du sujet change chaque jour : fact-checking, sport, environnement, médias, politique, international, high-tech, histoire, etc. Mais ce n’est pas le premier format de la station lancé sur les assistants vocaux. « On a été les premiers sur les enceintes », revendique Lucas Menget.

Sélectionné - à la suite d’une « vraie bataille » avec d’autres médias radiophoniques français - dès le début de la commercialisation des enceintes Google et Amazon, franceInfo est devenu le fournisseur de l’information par défaut. Lorsqu’un utilisateur demande à son enceinte (Google Home ou Alexa d’Amazon) « quels sont les infos », ce sera toujours franceInfo qui donnera sa voix en premier aux informations délivrées. La même priorité est donnée lorsque les utilisateurs sont en demande d’informations économiques.

« c’est une nouvelle antenne »

Lors du dernier trimestre 2019 (octobre, novembre, décembre), le média d’information en continu du groupe Radio France a comptabilisé 7,1 millions d’écoutes sur Alexa et Google Assistant (source : franceInfo via Google, Amazon et TuneIn). « En comparaison, pour le trimestre juillet, août, septembre, nous étions à 4,9 millions d’écoutes. Soit une augmentation des écoutes de 45% », se félicite Lucas Menget.

Pour attirer cette nouvelle audience, franceInfo a investi. Une équipe « édition numérique » se charge d’alimenter une grille spécifique pour Alexa, et ré-actualise notamment chaque jour les informations économiques : « c’est une nouvelle antenne pour nous. Je suis absolument convaincu de la pénétration des enceintes dans les foyers français », nous confie le directeur du numérique.

Pour Lucas Menget, il est indispensable pour franceInfo d’être embarqué dans les assistants vocaux. « Cela fait partie de notre mission de service public ». La station-chaîne de l’audiovisuel public tente de rester à la pointe de l’innovation. En concomitance avec l’arrivée des enceintes connectées équipées d’un écran - à l’image du Google Nest Hub, la radio se lance désormais aussi avec la vidéo. L’objectif de cette stratégie : toucher de nouveaux publics, « essentiellement les jeunes et ceux qui ont délaissé la radio ».

Les enceintes connectées avec assistants vocaux pourront aussi valoriser les nombreux podcasts de franceInfo : « on est dans cette réflexion. Cela rejoint la question de la continuité de l’écoute des podcasts », explique Lucas Menget. Pour l’instant, plateformes et enceintes devront encore attendre, car rien n’est décidé. La politique de distribution des contenus audio de la Maison ronde sera annoncée « dans les prochaines semaines ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par