BUMP : -2% pour les recettes publicitaires nettes des médias (hors internet) au 1er trimestre

Au 1er trimestre 2018, les recettes publicitaires nettes des médias (hors internet) ont affiché une baisse de 2% vs la même période 2017, à 1,920 milliard €, selon le baromètre unifié du marché publicitaire (BUMP) qui regroupe l’IREP, France Pub et Kantar Media. Sur le seul périmètre comprenant la TV, le cinéma, la presse, la radio et la pub extérieure, les recettes sont quant à elles en recul de 2,1% vs 2017, selon l’étude (tableau 1). Sur la période, la TV progresse de +1,8%, notamment portée par la forte progression (+32%) du parrainage tandis que le cinéma affiche une belle santé (+14,4%), tout comme la pub extérieure digitale (+10,9%) ou encore l’outdoor (+4,6%), l’affichage transport (+2,3%) et les imprimés sans adresse (+0,9%). En revanche, sur les trois premiers mois de l’année, la presse enregistre un net recul au global (-9,6%), toutes les familles affichant elles aussi une baisse : PQN (-14,5%), PQR (-7,3%), PHR (-3,9%), magazine (-10%), presse gratuite (13,9%). La radio affiche -3,6% quand la publicité extérieure est à -1,5%. L’IREP précise cependant qu’en intégrant les recettes publicitaires internet du 1er trimestre 2018, la « situation du marché publicitaire médias serait en augmentation de +1,5% à +2% par rapport au 1er trimestre 2017 ».

Dans ce contexte, le BUMP pointe la présence de 31 036 annonceurs cross medias, soit une hausse de +9% en un an (tableau 2). Pour l’étude, la répartition par média démontre que le digital « rassemble le plus grand nombre d’annonceurs avec un portefeuille qui ne cesse de croitre (+16%) ». De plus, constate-t-elle, les médias digitaux comprenant display + search « captent 70% des annonceurs du marché français sur le 1er trimestre contre 66% sur l’ensemble de l’année 2017 ». Sans surprise, la Distribution mène la danse avec une part des investissements de 15,4% (+2% vs 2017) devant l’Automobile (11,9%, +20%) et le Tourisme-Restauration (9,3%, +15%). Les trois plus fortes baisses sont à mettre à l’actif des secteurs Santé (-15,4%), Services (-7,9%) et Culture-Loisirs (-6%).

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par