Charlie Hebdo lance son prix du dessin satirique

Charlie Hebdo

Une du numéro de Charlie Hebdo daté du 5 février 2020.

Charlie Hebdo lance ce jeudi un prix du dessin satirique destiné aux dessinateurs amateurs âgés de 18 à 25 ans, a annoncé sa rédaction à l’AFP. « Il y a peut-être des jeunes dessinateurs qui lisent Charlie et voudraient y participer », a expliqué Juin, jeune dessinateur entré au journal en 2015, peu après l'attentat qui a décimé la rédaction du journal. « Ça peut leur donner l'envie d'aller plus loin, de continuer dans cette voie ».

Le lauréat, qui sera désigné le 23 mars par les dessinateurs du journal, verra son dessin publié dans Charlie Hebdo. Le thème de cette première édition: « vivre sans portable ». L'appel à candidatures souligne que « l'outrance et l'excès inspirent rarement de bonnes idées et de beaux dessins » et que « les dessins les plus surprenants sont toujours les plus intelligents ». « Des gens qui dessinent bien, il y en a plein », souligne Juin, « mais on veut quelqu'un d'atypique, qui propose au lecteur de faire un pas de côté. On reçoit souvent des dessins avec des sexes et des culs, mais ça reste creux. C'est bien de s'en servir quand c'est utile pour le dessin ».

Chaque participant peut envoyer un nombre illimité de dessins. Ils doivent parvenir au plus tard le 15 mars 2020 à l'Ecole Estienne, qui co-organise le prix. Le « Prix Charlie » remplace le « Prix littéraire Charlie Hebdo », distribué sur deux éditions à de très jeunes auteurs. Il s'intègre au trophée du dessin « Presse-citron », ouvert aux étudiants français, étrangers, et aux professionnels, et organisé en partenariat avec la Bibliothèque nationale et la Mairie du 13e arrondissement de Paris.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par